Archive | Emprunts Flux RSS de cette section

Une longue impatience

21 juin

Gaëlle Josse

Aux éditions Noir sur Blanc, collection Notabilia, 192 pages

9782882504890-fa590

Un livre de moins de 200 pages. Je viens de terminer «Une longue impatience» de Gaëlle Josse, mais qu’est ce que j’aime cette auteure! J’aime sa simplicité, sa finesse, la justesse des sentiments exprimés par Anne, l’héroïne de ce trop court roman. Après avoir lu ces dernières années, «Le dernier gardien d’Ellis Island», «Les heures silencieuses», «L’ombre de nos nuits» et «Un été à quatre mains», je me suis laissée envahir par les mots, par leur gourmandise, le manque et l’absence, la bienveillance de l’ amour maternel.

Présentation éditeur

Ce soir-là, Louis, seize ans, n’est pas rentré à la maison. Anne, sa mère, dans ce village de Bretagne, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, voit sa vie dévorée par l’attente, par l’absence qui questionne la vie du couple et redessine celle de toute la famille.

 

Chaque jour, aux bords de la folie, aux limites de la douleur, Anne attend le bateau qui lui ramènera son fils. Pour survivre, elle lui écrit la fête insensée qu’elle offrira pour son retour. Telle une tragédie implacable, l’histoire se resserre sur un amour maternel infini.

Falaise des fous

29 avr

Patrick Grainville

Aux éditions du Seuil, 656 pages

137537_couverture_Hres_0

Allez, vous en prendrez bien un p’tit dernier, pour la route… LC du mois Il Est Bien Ce Livre, 656 pages, je n’ai pas pu résister ! Lecture en cours et passionnante, à bientôt, bon week-end à vous!

Présentation éditeur

 

Littérature française

Falaise des fous

1868-1927 : de l’invention de l’impressionnisme à la traversée de l’Atlantique par Lindbergh, un Normand établi à Étretat entreprend le récit de sa vie. Orphelin de mère, jamais reconnu par son père, il s’est installé chez son oncle, dans la splendeur des falaises, après avoir été blessé lors de la sanglante aventure coloniale en Algérie.

Sous son regard, un homme peint : c’est Monet. Pour le jeune homme, qui ne connaît rien à la peinture, c’est un choc. La naissance d’un art et d’une époque se joue là, et, dès lors, il n’aura de cesse d’en suivre les métamorphoses, guidé par deux amantes, Mathilde, une bourgeoise mariée, sensuelle, puis Anna, passionnée. Elles l’initient à Monet, présent de bout en bout, mais aussi à Courbet, Boudin, Degas, Flaubert, Hugo, Maupassant… Tous passent à Étretat ou dans son voisinage.

De la débâcle de la guerre de 1870 à la découverte de New York, de l’affaire Dreyfus au gouffre de la Grande Guerre, c’est tout un monde qui surgit, passe et cède la place à un autre. Dans la permanence des falaises lumineuses, la folie de Monet affrontant l’infini des Nymphéas. Le tout sous la plume d’un homme qui a beaucoup vécu, beaucoup ressenti, aimé et perdu.

Fresque historique vertigineuse, saga familiale et amoureuse, évocation puissante de la pulsion créatrice : avec Falaise des fous, Patrick Grainville signe son roman le plus accompli, le roman d’une vie.

 

Patrick Grainville est né en 1947 à Villers (Normandie). En 1976, il a obtenu le prix Goncourt pour Les FlamboyantsFalaise des fous est son vingt-sixième roman.

 

Captive

3 fév

«Captive» de Margaret Atwood,

aux éditions Robert Laffont, collection Pavillons, 630 pages

9782221124284

Grace est encore une enfant lorsqu’elle débarque au Canada avec sa famille, après une traversée très éprouvante. Sans le sou, elle est rapidement placée chez les bourgeois de Toronto où elle affirme ses talents de servante, blanchisseuse et couturière. Dans une famille, elle se lie d’amitié avec Mary, les deux jeunes filles partagent la même chambre sous les toits. De cette relation naît une profonde douleur qui la poursuivra toute son existence… Un roman captivant qui m’a tenu en haleine jusqu’à la dernière page. L’apparente fragilité du personnage est touchante, un vrai coup de ❤ !

Lors de ses entretiens avec le Docteur Jordan, Grace coud des petits carrés pour les assembler en courtepointe, Arbre du paradis, Cabane en bois rond (Log cabin), Neuf Pieces (Nine patch) , Chasse à l’oie sauvage (vol d’oie), Panier de fleurs, Boîte de Pandore? , Fenêtres de mansarde aveugles, La Dame du lac.

Présentation éditeur
1859. Grace Marks, condamnée à perpétuité, tourne lentement en rond dans la cour d’un pénitencier canadien. À l’âge de seize ans, elle a été accusée de deux meurtres horribles. Personne n’a jamais su si elle était coupable, innocente ou folle. Lors de son procès, après avoir donné trois versions des faits, elle s’est murée dans le silence : amnésie ou dissimulation ? Le docteur Simon Jordan, jeune et prometteur spécialiste de la maladie mentale, veut découvrir la vérité. Il obtient l’autorisation de rencontrer Grace, de la faire longuement parler…
Avec lui, la prisonnière va dévider le terrible fuseau de ses souvenirs : son enfance irlandaise, l’agonie de sa mère sur le bateau qui les emmène au Canada, ses emplois de domestique, la mort de sa seule amie…
À écouter ce récit, Grace ne semble ni démente ni criminelle, et pourtant, que sont ces troublants rêves qu’elle cache à Jordan : cauchemars, hallucinations ou réminiscences d’actes monstrueux ?
Inspiré d’un fait divers sanglant qui a bouleversé le Canada au XIXe siècle, Captive plonge le lecteur dans un fascinant mystère, oscillant sans cesse entre vérité et mensonge. Après l’adaptation de La Servante écarlate pour le petit écran, unanimement saluée par la critique, ce roman est lui aussi devenu une série TV, sous le titre Alias Grace, avec Sarah Gadon, Zachary Levi et Anna Paquin au casting.

Pour aller plus loin…

Je ne pouvais pas faire l’impasse sur les différents motifs de quilts ou courtepointes cités dans ce roman. J’ai donc sorti ma bible et mis à part le motif «Boîte de Pandore» que je n’ai pas trouvé, voici quelques photos des quilts anciens cousus à partir des «échantillons» évoqués par l’auteur.

«Timbre-Poste Neuf-pieces miniature, quilt assemblé», 1870, collection Shelly Zegart, Kentucky.

IMG_20180203_153543

«Cabane de rondins, quilt assemblé, variante Grange» 1880, New-York, collection Phyllis Haders

IMG_20180203_153632

«Dame du lac» 1900, Kentucky, collection Shelly Zegart

IMG_20180203_153946

«Vol d’oies, quilt assemblé» 1890, The Shelburne Museum, Vermont

IMG_20180203_154732

 

«Paniers de fleurs, quilt assemblé et appliqué» 1900, Maryland, collection privée

IMG_20180203_155822

 

Échantillons «Quilt d’héritage, assemblé et appliqué» 1908, Pennsylvanie, collection Phyllis Haders.

IMG_20180203_172856  IMG_20180203_172932

 

Emprunts médiathèque

1 fév

Celui-ci,

IMG_20180201_111506

 

Puis celui-là

IMG_20180201_111431

Et un petit dernier pour la route, pas si p’tit q’ça et une belle découverte déjà bien entamée… «Captive»

IMG_20180201_111256

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus