Accueil Non classé Jackie et Lee

Jackie et Lee

0
0
40

Bonsoir à vous amis lecteurs…
Elles étaient glamour, superficielles, elles s’adoraient, se detestaient. La vie romancée de Jackie et Lee, les deux sœurs Bouvier aux destins autant improbables qu’incroyables, un très bon moment de lecture !

Jackie et Lee
Stéphanie Des Horts
Aux éditions Albin Michel, 272 pages

IMG_20210615_113000

Jackie est l’aînée, Lee de quatre ans sa cadette.
Jackie et Lee, le goût et la nécessité du luxe, de la lumière des projecteurs, chic, glamour, insolentes, excessives, ambitieuses et arrogantes, les dernières princesses de l’Amérique. La Café Society, aristocrate et mondaine, luxueuse et frivole, mécène et denicheuse de talents. Aujourd’hui appelée la Jet Set plus tape à l’œil et bling-bling.
Deux sœurs, deux rivales liées par toutes leurs extravagances, leurs excès. Les sœurs Bouvier, les filles du trop sensible Black Jack et de l’imperturbable Janet Lee dont le credo « Marry money » guide ses actes.
Jackie dépense comme elle respire.
« Lee ne croit pas assez en elle, Jackie croit trop en elle, voilà le drame de mes filles, explique Janet en fonçant les sourcils. »

 

Présentation éditeur
Deux sœurs. Un destin.

Américaines. Chic. Glamour. Deux sœurs intelligentes et belles. La première aura tout, la seconde en rêvera. La première épouse un président et s’érige en symbole. La seconde s’unit à un prince sans fortune et sans gloire.
Jackie et Lee Bouvier entrent dans la légende. Leurs amants s’appellent Gianni Agnelli ou Aristote Onassis. Elles fréquentent Cecil Beaton, Andy Warhol, Mick Jagger. Elles lancent les Hamptons, font vibrer Palm Beach. Sur la côte amalfitaine, Benno Graziani shoote à tout va pour Paris Match, c’est la dolce vita… Et soudain, le drame : Dallas, 22 novembre 1963.  Jackie va enfin faire profil bas, songe Lee. Elle se trompe, Jackie se prend pour le soleil et Lee marche dans l’ombre de son aînée.
De l’Inde de Nehru à la Ve avenue, du bal Noir et Blanc de Truman Capote aux pontons de Martha’s Vineyard, Jackie Kennedy et Lee Radziwill s’affrontent à coups de secrets inavouables, de serments bafoués et de testaments que l’on préférerait oublier.
Alors, les sœurs Bouvier, des filles infréquentables ou les dernières princesses de l’Amérique ? Après La Panthère, Pamela et Les Sœurs Livanos, Stéphanie des Horts nous entraîne au cœur du clan Kennedy, dans le secret d’une relation ambivalente, entre passions, orgueil et jalousie.

 

  • Plic ploc banquise

    Plic ploc banquise Claire Garralon Aux éditions MeMo Lecture pour une louloute Petit manch…
  • Bitna, sous le ciel de Séoul

    Bitna, sous le ciel de Séoul J. M. G. Le Clézio Aux éditions Stock, collection La Bleue, 2…
  • La Tristesse des éléphants

    La Tristesse des éléphants Jodi Picoult Traduit de l’anglais (États-Unis) par Pierre…
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Joce Lyne
  • De maman en maman

    De maman en maman Émilie Vast Aux éditions MeMo Lecture pour une louloute… Des matri…
  • Couverture «Grandis avec moi!»

    Tricot en cours! Modele Lang, qualité Merino 120, aiguille circulaire n°4.   …
  • Bilan Février 2017

    Bilan Février, un festival…                            Que de bons moments avec une …
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

L’ autre fille

L’ autre fille Annie Ernaux Nil éditions, collection « Les Affranchis&nbs…