Voici venu le mois de mars, les rayons du soleil se font un peu plus chauds, les jours rallongent, la végétation renaît, le temps est propice aux balades et aux flâneries un livre en mains. Depuis quelques années le mois de mars est dédié aux lectures d’auteures… #MarsAuFeminin sur les réseaux sociaux

Pour cette première auteure, bien évidemment pour moi c’est Joyce Carol Oates, dans ce recueil de nouvelles à l’atmosphère tendue…

Femme à la fenêtre
et autres histoires à suspense
Nouvelles
Joyce Carol Oates
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Christine Auché
Aux éditions Philippe Rey

livre_moyen_465 (1)

Des vies somme toute banales, des femmes et des hommes ordinaires.
Un petit rien, une toute petite pensée insignifiante suffira-t-elle à faire basculer la monotonie de l’existence ?
L’ effet yoyo de l’ ambivalence des sentiments, tirée vers le bas finit toujours par rebondir.
S’insinue alors le doute, la culpabilité pénétrant par capillarité, est-ce une simple impression, tangible ou réelle ?
Le capital émotion du lecteur est mis à contribution, pourtant tout paraissait si simple…

Femme à la fenêtre
Elle attend son amant entre désir et dégoût, allongée simplement vêtue de ses escarpins à talons hauts… C’est ainsi qu’il aime la retrouver, qu’il exige de la retrouver.

La fille aux longues jambes.
Un prof de théâtre, une épouse et la jeune étudiante. À l’heure du thé, l’ épouse reçoit la jeune étudiante pour partager une tisane, elle imagine un scénario machiavélique, une des deux tasses est empoisonnée. Qui va boire le breuvage…?

La marque de la bête
Un jeune garçon Howard, une tâche de naissance sur la joue et une catéchiste Mrs S_…, entre fascination et dégoût, quel est le lien ?

Le sujet experimental
Il faut trouver le bon sujet, entendez par là, la fille qui sera l’objet de cette folle expérience. L_ part à la chasse, repère la proie, l’ isole et la courtise…

Ceux qui avancent blessés
L_ est un quadragénaire affaibli par la maladie, son amie intime. Il revient dans la ville de son enfance, y trouvera-t-il un nouveau souffle, un nouvel élan ? Une femme aux longs cheveux argentés entre-aperçue sur la plage occupe toutes ses pensées jusqu’à l’obsession.

Les maigres bêtes de la nuit
Dans le hall du vieux manoir de Charity Street il avait entendu des voix… Horace Junior, un enfant chétif ne doit pas reculer devant son devoir d’assister aux funérailles du père. Les souvenirs de cette funeste journée vont le hanter et alimenter ses drôles d’histoires qu’il écrira plus tard.

Présentation éditeur
Une célèbre peinture d’Edward Hopper prend vie : il est 11 heures, une femme nue, chaussée de talons hauts, le regard tourné vers une fenêtre, attend un homme. Au même moment, celui-ci est en route pour honorer ce rituel quotidien, tandis que le lecteur pénètre l’esprit des deux amants, chacun empreint pour l’autre de désir, de dégoût et de haine…

Ces six nouvelles qui composent ce recueil sont des prodiges. Une épouse jalouse invite une étudiante à se joindre à elle pour le thé et initie un funeste jeu de roulette russe : entre une infusion corsée et un assortiment mortel de médicaments, qui boira quoi ? Dans un autre récit, une jeune femme se retrouve cobaye malgré elle d’un comité de recherche scientifique dont le projet est de créer une espèce hybride. Dans un autre encore, hommage à H. P. Lovecraft, un jeune marginal se croit hanté à la suite du décès de son père, atteint de syphilis.

Joyce Carol Oates ausculte brillamment les thèmes de l’abus physique, psychologique et émotionnel. Chaque nouvelle se lit comme une flèche empoisonnée logée en plein cœur. Personne, ni les personnages ni le lecteur, n’en sortira indemne.

https://www.franceculture.fr/oeuvre/femme-a-la-fenetre

eleven-am-hopper-810x711

Onze heures du matin », 1926. (© Edward Hopper/Hirschhorn Museum)

  • Une saison de machettes

    Une saison de machettes Jean Hatzfeld Aux éditions Seuil, 320 pages Des témoignages graves…
  • La cuillère

    La cuillère Dany Héricourt Aux éditions Liane Levi, 240 pages Une cuillère, objet banal de…
  • Marie Laurencin, la féerie

    Marie Laurencin, la féerie Isaure de Saint Pierre Aux éditions Albin Michel, 256 pages Aut…
Charger d'autres articles liés
  • Une saison de machettes

    Une saison de machettes Jean Hatzfeld Aux éditions Seuil, 320 pages Des témoignages graves…
  • La cuillère

    La cuillère Dany Héricourt Aux éditions Liane Levi, 240 pages Une cuillère, objet banal de…
  • Marie Laurencin, la féerie

    Marie Laurencin, la féerie Isaure de Saint Pierre Aux éditions Albin Michel, 256 pages Aut…
Charger d'autres écrits par Joce Lyne
  • La cuillère

    La cuillère Dany Héricourt Aux éditions Liane Levi, 240 pages Une cuillère, objet banal de…
  • Marie Laurencin, la féerie

    Marie Laurencin, la féerie Isaure de Saint Pierre Aux éditions Albin Michel, 256 pages Aut…
  • L’ enfant céleste

    L’enfant céleste Maud Simonnot Aux éditions de L’ Observatoire, 176 pages Sans…
Charger d'autres écrits dans MarsAuFeminin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Point cardinal

«Point cardinal» de Léonor Récondo. Aux éditions Sabine Wespieser, roman 141 pages Une his…