Madame Einstein
Marie Benedict
Traduit de l’anglais (américain) par Valérie Bourgeois
Aux éditions 10-18, 379 pages

9782264074157ORI

Cette fiction relate la rencontre d’Einstein avec sa première épouse, elle-même scientifique qui aurait interrompue une carrière très prometteuse pour collaborer avec Einstein. Mathématicienne, Mileva Maric aurait participé de très près aux travaux  sur la théorie de la relativité. Cette femme se serait sacrifiée pour le bien-être et l’aboutissement de la carrière d’Einstein. C’est un portrait fort sur un personnage de l’ombre. Ce roman décrit une femme touchante essayant de vivre à contre-courant d’une société où l’esprit féminin  est inexistant intellectuellement. C’est aussi le portrait d’un homme égocentrique et violent, un mari menteur et volage, un père absent, une version peu connue du génie reconnu.

Présentation éditeur
L’autre génie
Zurich, 1886. Mileva Marić quitte sa Serbie natale et décide de braver la misogynie de l’époque pour vivre sa passion de la science. À l’Institut polytechnique, cette étrangère affublée d’une jambe boiteuse, seule femme de sa promotion, est méprisée par tous ses camarades. Tous, sauf un étudiant juif farfelu, aux cheveux ébouriffés, stigmatisé par sa religion. C’est Albert Einstein. Les deux parias tombent aussitôt amoureux. Et élaborent ensemble leur pensée scientifique. Mais y a-t-il de la place pour deux génies dans un même couple ? De drames domestiques en humiliations conjugales, Mileva apprend la dure réalité du mariage, passé les premières ferveurs de l’amour.

Dans un récit à la première personne aux poignants accents de vérité, Marie Benedict rend hommage à l’une des femmes les plus bafouées de l’histoire du xxe siècle, dont la contribution à la théorie de la relativité a donné lieu à un virulent débat, et brosse un portrait nuancé – mais toujours documenté – de celui qui reçut à lui seul tous les honneurs.

  • Les Groneuneux

    Aujourd’hui c’est Mercredi, jour des petits… Les Groneuneux Michaël Esco…
  • La Lectrice Disparue

    La Lectrice Disparue Sigríður Hagalin Björnsdóttir Traduit de l’islandais par Éric B…
  • Sans le A

    Sans le A L’anti abécédaire Michaël Escoffier, Kris Di Giacomo Aux éditions L’…
Charger d'autres articles liés
  • Les Groneuneux

    Aujourd’hui c’est Mercredi, jour des petits… Les Groneuneux Michaël Esco…
  • La Lectrice Disparue

    La Lectrice Disparue Sigríður Hagalin Björnsdóttir Traduit de l’islandais par Éric B…
  • Sans le A

    Sans le A L’anti abécédaire Michaël Escoffier, Kris Di Giacomo Aux éditions L’…
Charger d'autres écrits par Joce Lyne
  • Rien n’est noir

    Rien n’est noir Claire Berest Aux éditions Stock, collection La Bleue, 250 pages. La…
  • Une femme en contre-jour

    Une femme en contre-jour Gaëlle Josse Aux éditions Noir sur Blanc, collection Notabilia, 1…
  • Les parapluies d’Erik Satie

    Les parapluies d’Erik Sati Stéphanie Kalfon Aux éditions Joëlle Losfeld, Gallimard, …
Charger d'autres écrits dans Biographie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Courir sur la faille

Courir sur la faille Naomi Benaron, traduit de l’anglais (États-Unis) par Pascale Ha…