Impasse Verlaine
Dalie Farah
Aux éditions Grasset, 224 pages

9782246819417-001-T

Telle mère, telle fille…
« On peut survivre à tout quand on survit à sa mère » ou pas…
Une mère exilée recherche un nouvel encrage entre traditions berbères et nouveau monde improvisé. Elle débarque en France, dans le Puy-de-Dôme, la violence du climat, la violence des mots ne réussissent pas à entamer sa détermination. Elle s’insurge, courbe l’échine, toute une vie de contradictions. Comment trouver ses marques, comment aimer cette enfant si différente et semblable à la fois ?
Une fille marquée au fer rouge de l’exil et de la tradition berbère, élevée à coup de taloches et privations trouve son identité dans les livres. Sa réussite scolaire est son seul passeport pour son intégration, pour s’affranchir de la tradition familiale trop encombrante, trop ambivalente.

Un roman bouleversant, tendre et violent.
Un sacré coup de ❤️ !

Présentation éditeur 

«  Sur le bateau, dans les yeux épuisés de ma mère, je vois les bottes françaises, les tirailleurs français, les soldats de la pacification ; dans ceux de mon père silencieux, la traîtrise d’avoir manqué à son pays pour survivre en France. Ils sont vivants et veulent être heureux là-bas, là-bas d’où venaient ceux qui les ont mis à genoux au pied des Aurès.  »
Dans ses  montagnes berbères, Vendredi, l’effrontée, cabriole parmi les chèvres pour faire rire son père adoré et subit à la maison l’œil redoutable et la main leste de sa mère. Jusqu’au jour où on la marie à un homme qui lui répugne et l’emmène vivre de l’autre côté de la Méditerranée. A seize ans, désespérée d’être enceinte, elle accouche d’une petite fille à qui elle portera un amour étonné et brutal.
Impasse Verlaine, en Auvergne, la fille de Vendredi remplit les dossiers administratifs pour la famille et les voisins, fait des ménages avec sa mère, arrive parfois en classe marquée des coups reçus chez elle. En douce, elle lit Dostoïevski et gagne des concours d’écriture, aime un Philippe qui ne la regarde pas et l’école qui pourtant ne veut pas voir la violence éprouvée.
C’est l’histoire de deux enfances cruelles et joyeuses, l’histoire d’une mère et de sa fille liées par un amour paradoxal. Un récit unique et universel où l’humour côtoie la poésie dans un élan d’une vitalité impérieuse et magnifique.

 

  • Croire aux fauves

    Croire aux fauves Nastassja Martin Aux éditions Gallimard, collection Verticales, 152 page…
  • Mourir pour la patrie

    Mourir pour la patrie Shinichi Higa, soldat de deuxième classe de l’armée impériale …
  • La femme révélée

    La femme révélée Gaëlle Nohant Aux éditions Grasset, 384 pages Chicago 1948, Eliza est jeu…
Charger d'autres articles liés
  • Poncho Papillon

    Poncho Papillon Taille 4 ans Modèle Bergère de France revisité. J’ai choisi de la la…
  • Poèmes pour bébés

    Poèmes pour bébés Haïkus d’automne Thierry Dedieu Aux éditions Seuil jeunesse Le pre…
  • Le pays des souris

    Le pays des souris Album, Alice Méricourt, Ma Sanjin Aux éditions Père Fouettard À partir …
Charger d'autres écrits par Joce Lyne
  • Croire aux fauves

    Croire aux fauves Nastassja Martin Aux éditions Gallimard, collection Verticales, 152 page…
  • La femme révélée

    La femme révélée Gaëlle Nohant Aux éditions Grasset, 384 pages Chicago 1948, Eliza est jeu…
  • Comme des frères

    Comme des frères Claudine Desmarteau Aux éditions de L’ Iconoclaste 320 pages Ce rom…
Charger d'autres écrits dans Romans français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Le Fifre

Le Fifre Édouardo Manet Aux éditions Écriture, 264 pages Edouardo Manet romancier et drama…