Accueil Emprunts Dakota Song

Dakota Song

Commentaires fermés
0
359

Dakota Song

Ariane Bois

Aux éditions Belfond, collection Pointillés, 448 pages

9782714475411ORI

Un roman à lire absolument avec en musique de fond un p’tit air des Beatles ou Patti Smith…

« Dakota Song » c’est l’histoire d’un bâtiment le Dakota, immeuble cossu et luxueux de l’Upper West Side face à Central Park. Dans ce cocon vivent Lauren Bacall, Rudolph Noureev, Leonard Bernstein, John Lennon et Yoko Ono mais aussi Nigel, Abigail, Nathan, Cherie, Tyler, Andrew, Becky chouchoutés par une brigade d’employés dont Shawn le jeune portier, temoin attentif de cet univers particulier.

Toute une époque revit sous la plume d’Ariane Bois, des récits basés sur des faits précis, de nombreux membres du gotha new-yorkais des années 70 se retrouvent dans ces quelques 400 pages. D’ anecdotes en temoignages le lecteur chemine dans Manhattan jusqu’aux bas-fonds de Harlem en passant par le Village, c’est l’Amérique de Nixon, d’ Andy Warhol, la ségrégation encore trop présente, et la découverte de Big Apple malade de ses excès. ❤️

Présentation éditeur

« Il y a New York et il y a le Dakota. »
New York, 1970. Shawn Pepperdine, jeune de Harlem, assiste, horrifié, au meurtre de son meilleur ami. Pour échapper aux assassins, il trouve refuge dans les sous-sols du Dakota, l’immeuble le plus mythique de Manhattan.
Au coeur d’une ville en pleine ébullition, le Dakota reste, lui, immuable : un club très fermé, un château médiéval sur Central Park, un havre de paix des « rich and famous ». S’y côtoient Lauren Bacall, Leonard  Bernstein et Rudolf Noureev. Ici, Polanski tournera les images du film Rosemary’s Baby.
Devenu le premier portier noir du Dakota, Shawn côtoie ses résidents : Nigel, Abigail, Nathan, Cherie, Becky, Andrew, Tyler et les autres.
Quand la plus grande star du monde, John Lennon, emménage à son tour, l’immeuble et sa communauté s’enflamment…Dakota Song est le portrait survolté d’une Amérique en pleine révolution artistique, intellectuelle et sexuelle, celle de la Beatlemania et du disco, du Studio 54 de Warhol et du Chelsea Hotel, du scandale du Watergate et d’une décennie de violences.

 

  • CE MATIN-LÀ

    CE MATIN-LÀ Gaëlle Josse Aux éditions Noir sur Blanc, collection Notabilia 224 pages Bonjo…
  • Plic ploc banquise

    Plic ploc banquise Claire Garralon Aux éditions MeMo Lecture pour une louloute Petit manch…
  • Bitna, sous le ciel de Séoul

    Bitna, sous le ciel de Séoul J. M. G. Le Clézio Aux éditions Stock, collection La Bleue, 2…
Charger d'autres articles liés
  • CE MATIN-LÀ

    CE MATIN-LÀ Gaëlle Josse Aux éditions Noir sur Blanc, collection Notabilia 224 pages Bonjo…
  • Edna O ‘Brien

  • Je veux mon p’tit pot

    Je veux mon p’tit pot Tony Ross, traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Pascal…
Charger d'autres écrits par Joce Lyne
  • Je veux mon p’tit pot

    Je veux mon p’tit pot Tony Ross, traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Pascal…
  • Le raton laveur qui ne voulait pas se laver

    Le raton laveur qui ne voulait pas se laver Soledad Bravi Aux éditions L ‘École des …
  • Plic ploc banquise

    Plic ploc banquise Claire Garralon Aux éditions MeMo Lecture pour une louloute Petit manch…
Charger d'autres écrits dans Emprunts
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Courir sur la faille

Courir sur la faille Naomi Benaron, traduit de l’anglais (États-Unis) par Pascale Ha…