Accueil Emprunts Le Maître des poupées et autres histoires terrifiantes

Le Maître des poupées et autres histoires terrifiantes

Commentaires fermés
0
307

Le Maître des poupées et autres histoires terrifiantes

Joyce Carol Oates, traduit de l’anglais (États-Unis) par Christine Aucher

Aux éditions Philippe Rey, 336 pages

livre_moyen_428

 

Un recueil de six nouvelles à l’atmosphère tendue, déviance de la vie ordinaire qui s’insinue et se dévoile dans chaque histoire. Les actes sont réfléchis, organisés, pas de place au hasard. C’est tout naturellement que chaque nouvelle révèle un besoin à l’issue fatale, les intentions malsaines sont là dès le début, tapies derrière les mots.

« Dans la vie, il y a des prédateurs et des proies. Un prédateur peut avoir besoin d’un appât, et une proie peut confondre l’appât avec sa pitance. »

L’écriture est sobre, fluide, la violence de la conclusion simplement suggérée.

 

Présentation éditeur :

Un jeune garçon se prend d’affection pour la poupée désormais orpheline de sa cousine, victime d’une leucémie, et commence bientôt une étrange collection – celle de poupées en tout genre dénichées dans le voisinage, comme abandonnées par leurs propriétaires. Mais la frontière est parfois ténue entre collection et obsession, et les poupées semblent être, aux yeux du garçon, bien plus que de simples jouets d’enfants…

Les cinq autres nouvelles qui composent ce recueil font tout autant le récit inquiétant de vies ordinaires bouleversées par l’irruption du macabre : une adolescente, délaissée par sa mère, trouve du réconfort auprès d’une autre famille, jusqu’à recevoir beaucoup trop d’amour ; un homme d’affaires est prêt au pire pour acquérir une mystérieuse librairie de livres anciens… Ou encore une femme qui comprend avec effroi les terribles desseins de son mari à son encontre.

Joyce Carol Oates initie une plongée dans les psychés troublées de personnages en qui le lecteur reconnaît un voisin, une camarade de classe ou son libraire de quartier, réveillant avec talent la fascination pour l’horreur qui gît en chacun de nous, au risque d’en perdre le sommeil.

 

  • CE MATIN-LÀ

    CE MATIN-LÀ Gaëlle Josse Aux éditions Noir sur Blanc, collection Notabilia 224 pages Bonjo…
  • Plic ploc banquise

    Plic ploc banquise Claire Garralon Aux éditions MeMo Lecture pour une louloute Petit manch…
  • Bitna, sous le ciel de Séoul

    Bitna, sous le ciel de Séoul J. M. G. Le Clézio Aux éditions Stock, collection La Bleue, 2…
Charger d'autres articles liés
  • CE MATIN-LÀ

    CE MATIN-LÀ Gaëlle Josse Aux éditions Noir sur Blanc, collection Notabilia 224 pages Bonjo…
  • Edna O ‘Brien

  • Je veux mon p’tit pot

    Je veux mon p’tit pot Tony Ross, traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Pascal…
Charger d'autres écrits par Joce Lyne
  • Je veux mon p’tit pot

    Je veux mon p’tit pot Tony Ross, traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Pascal…
  • Le raton laveur qui ne voulait pas se laver

    Le raton laveur qui ne voulait pas se laver Soledad Bravi Aux éditions L ‘École des …
  • Plic ploc banquise

    Plic ploc banquise Claire Garralon Aux éditions MeMo Lecture pour une louloute Petit manch…
Charger d'autres écrits dans Emprunts
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Un autre amour

Un autre amour (Loving Him) Trad. de l’anglais (Irlande) par Florence Lévy-Paoloni A…