Grâce et dénuement
Alice Ferney
Aux éditions Actes Sud, collection Babel, 290 pages.

Grâce-et-dénuement

La famille remballe ses caravanes et part s’installer sur un terrain, un ancien potager dont la propriétaire, une institutrice à la retraite, ne lui en revendique pas la propriété. Angéline la grand-mère, usée par les hivers rudes au coin du feu, gère la vie du clan constitué de ses cinq fils, quatre belles-filles et une bande de petits enfants. Le quotidien est difficile, l’argent rentre difficilement, les enfants vivent dans la boue mais la famille est fière, soudée. « C’était une tribu: personne n’était jamais seul et chacun se mêlait des autres ». Esther, la bibliothécaire, la gadgé, « elle n’était pas venue vers les gitans par pitié. Elle était venue avec un projet. On aurait dit que c’était elle qui avait besoin d’eux ». Elle obtient d’Angéline l’autorisation de lire aux enfants des albums. « Elle comptait que sur le pouvoir des livres pour les apprivoiser ». Sa première lecture « Le voyage de Babar » rapproche les enfants, d’autres histoires suivent. Les garnements attendent ces mercredis matins avec impatience. Petit à petit toute la tribu adopte Esther, les femmes trouvent en elle une confidente, les hommes un lien avec l’autre monde. Mais dans la vie de gitans y a t-il de la place pour un quotidien ordinaire ?
Dans ce roman l’auteure, passeuse de mots, relayeuse d’émotions, pour cette fois confie le témoin à une minorité que les maux du quotidien et l’injustice n’effraient plus, ils sont nés et font avec.

Quatrième de couverture
Dans un décor de banlieue, une libraire est saisie d’un désir presque fou : celui d’initier à la lecture des enfants gitans privés de scolarité. Elle se heurté d’abord à la méfiance, à la raillerie et au mépris qu’inspirent les « gadgé ». Mais elle finit par amadouer les petits illettrés, en même temps qu’elle entrevoit le destin d’une famille sur laquelle règne une veuve mère de cinq enfants.
Dans ce roman, récompensé par le Prix « Culture et bibliothèques pour tous », Alice Ferney excelle à faire entendre les voix interieures de ses personnages, leurs sentiments inavoué, leurs désirs brimés, leurs solitaires affrontements avec la fatalité.

Présentation éditeur
« Rares sont les Gitans qui acceptent d’être tenus pour pauvres, et nombreux pourtant ceux qui le sont. Ainsi en allait-il des fils de la vieille Angéline. Ils ne possédaient que leur caravane et leur sang. Mais c’était un sang jeune qui flambait sous la peau, un flux pourpre de vitalité qui avait séduit des femmes et engendré sans compter. Aussi, comme leur mère qui avait connu le temps des chevaux et des roulottes, ils auraient craché par terre à l’idée d’être plaints. »

A. F.

  • Le Maître des poupées et autres histoires terrifiantes

    Le Maître des poupées et autres histoires terrifiantes Joyce Carol Oates, traduit de l&rsq…
  • Dans la forêt

    Dans la forêt Jean Hegland Aux éditions Gallmeister, 300 pages Une famille, le père, la mè…
  • Ceux qui partent

    Ceux qui partent Jeanne Benameur Aux éditions Actes Sud, 350 pages. Qu’est-ce que l&…
Charger d'autres articles liés
  • Ovni, un objet livre!

    Cet Ovni là n’est pas un objet volant non identifié. Quoique… Le lecteur chois…
  • Le Maître des poupées et autres histoires terrifiantes

    Le Maître des poupées et autres histoires terrifiantes Joyce Carol Oates, traduit de l&rsq…
  • Dans la forêt

    Dans la forêt Jean Hegland Aux éditions Gallmeister, 300 pages Une famille, le père, la mè…
Charger d'autres écrits par Joce Lyne
  • Ceux qui partent

    Ceux qui partent Jeanne Benameur Aux éditions Actes Sud, 350 pages. Qu’est-ce que l&…
  • Semper Augustus

    Semper Augustus Olivier Bleys Aux éditions Gallimard, collection Blanche, 352 pages. À cet…
  • Les simples

    Les simples Yannick Grannec Aux éditions Anne Carrière, 446 pages Une lecture pas vraiment…
Charger d'autres écrits dans Romans français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

l’épouse hollandaise

l’épouse hollandaise, Eric McCormack, traduit de l’anglais (Canada) par Sabine…