Accueil Emprunts Les simples

Les simples

Commentaires fermés
0
285

Les simples
Yannick Grannec
Aux éditions Anne Carrière, 446 pages

couv1_374

Une lecture pas vraiment simple, qui m’a pris du temps… le Moyen-âge et ses turpitudes, ses intrigues, un roman dont l’atmosphère se situe entre « La nuit des beguines » d’ Aline Kiner et « Du domaine des murmures  » de Carole Martinez, un roman choral dans l’univers feutré d’une abbaye, l’existence rigoureuse des moniales entre vigiles (office de nuit entre 2h30 et 3h00) et complies (office du soir entre 19h30 et 20h00). Huit offices rythment la vie quotidienne du lieu dont les ressources sont nombreuses et enviées par l’évêché. De la grande Histoire aux manigances sourdes, l’auteure nous entraîne dans un univers décalé, sans concession. Ce roman de pure fiction comme nous le rappelle Yannick Grannec est servi par une écriture riche, foisonnante et documentée, c’est un vrai voyage dans un temps pas si simple.

Présentation éditeur
1584, en Provence. L’abbaye de Notre-Dame du Loup est un havre de paix pour la petite communauté de bénédictines qui y mène une existence vouée à Dieu et à soulager les douleurs de Ses enfants. Ces religieuses doivent leur indépendance inhabituelle à la faveur d’un roi, et leur autonomie au don de leur doyenne, soeur Clémence, une herboriste dont certaines préparations de simples sont prisées jusqu’à la Cour.
Le nouvel évêque de Vence, Jean de Solines, compte s’accaparer cette manne financière. Il dépêche deux vicaires dévoués, dont le jeune et sensible Léon, pour inspecter l’abbaye. À charge pour eux d’y trouver matière à scandale ou, à défaut… d’en provoquer un. Mais l’évêque, vite dépassé par ses propres intrigues, va allumer un brasier dont il est loin d’imaginer l’ampleur.
Il aurait dû savoir que, lorsqu’on lui entrouvre la porte, le diable se sent partout chez lui. Évêque, abbesse, soigneuse, rebouteuse, seigneur ou souillon, chacun garde une petite part au Malin. Et personne, personne n’est jamais aussi simple qu’il y paraît.

  • CE MATIN-LÀ

    CE MATIN-LÀ Gaëlle Josse Aux éditions Noir sur Blanc, collection Notabilia 224 pages Bonjo…
  • Jackie et Lee

    Bonsoir à vous amis lecteurs… Elles étaient glamour, superficielles, elles s’a…
  • L’ Âge de la lumière

    L’ Âge de la lumière Whitney Sharer Traduit de l’anglais (États-Unis) par Soph…
Charger d'autres articles liés
  • CE MATIN-LÀ

    CE MATIN-LÀ Gaëlle Josse Aux éditions Noir sur Blanc, collection Notabilia 224 pages Bonjo…
  • Edna O ‘Brien

  • Je veux mon p’tit pot

    Je veux mon p’tit pot Tony Ross, traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Pascal…
Charger d'autres écrits par Joce Lyne
  • Je veux mon p’tit pot

    Je veux mon p’tit pot Tony Ross, traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Pascal…
  • Le raton laveur qui ne voulait pas se laver

    Le raton laveur qui ne voulait pas se laver Soledad Bravi Aux éditions L ‘École des …
  • Plic ploc banquise

    Plic ploc banquise Claire Garralon Aux éditions MeMo Lecture pour une louloute Petit manch…
Charger d'autres écrits dans Emprunts
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Des jours que je n’ai pas oubliés

Des jours que je n’ai pas oubliés, de Santiago H Amigorena aux éditions P.O.L, 256 p…