Une femme en contre-jour

Gaëlle Josse

Aux éditions Noir sur Blanc, collection Notabilia, 154 pages

9782882505682-14524

Parce que tout est parti de là, les réseaux sociaux dont Flickr.
En 2007, lors d’une vente aux enchères d’objets remisés et oubliés, John Maloof achète pour 400$ des cartons de photos, planches-contacts et pellicules non développées. Il souhaite écrire un livre sur le quartier de Portage Park et recherche des photos pouvant l’illustrer. Peine perdue, tout ce fatras ne lui sert à rien. Pendant deux ans, de temps en temps il sort un carton et étale les photos sur le sol. Un visage de femme, toujours le même, des anonymes, scènes de rues. Certains clichés l’intriguent, il se renseigne sur les réseaux sociaux en y postant plusieurs d’entre eux. Les retours des internautes sont encourageant. Au dos de l’un d’ eux il lit « Vivian Maier », se renseigne sur Google et tout s’enchaîne.
Cette photographe de rue, inconnue, devient une grande artiste post mortem, ses millions de clichés, son œuvre, reconnue par ses pairs.

Avec simplicité, Gaëlle Josse nous entraîne dans sa quête d’identité, de connaissance et de reconnaissance de cette femme, artiste que les américains ont baptisée la « nounou photographe ».

Présentation éditeur

« Raconter Vivian Maier, c’est raconter la vie d’une invisible, d’une effacée. Une nurse, une bonne d’enfants.

Une photographe de génie qui n’a pas vu la plupart de ses propres photos.

Une Américaine d’origine française, arpenteuse inlassable des rues de New York et de Chicago, nostalgique de ses années d’enfance heureuse dans la verte vallée des Hautes-Alpes où elle a rêvé de s’ancrer et de trouver une famille.

Son œuvre, pleine d’humanité et d’attention envers les démunis, les perdants du rêve américain, a été retrouvée par hasard – une histoire digne des meilleurs romans – dans des cartons oubliés au fond d’un garde-meuble de la banlieue de Chicago.

Vivian Maier venait alors de décéder, à quatre-vingt-trois ans, dans le plus grand anonymat. Elle n’aura pas connu la célébrité, ni l’engouement planétaire qui accompagne aujourd’hui son travail d’artiste.

Une vie de solitude, de pauvreté, de lourds secrets familiaux et d’épreuves ; une personnalité complexe et parfois déroutante, un destin qui s’écrit entre la France et l’Amérique.

L’histoire d’une femme libre, d’une perdante magnifique, qui a choisi de vivre les yeux grands ouverts.

Je vais vous dire cette vie-là, et aussi tout ce qui me relie à elle, dans une troublante correspondance ressentie avec mon travail d’écrivain. »
G.J.

Dix ans après la mort de Vivian Maier, Gaëlle Josse nous livre le roman d’une vie, un portrait d’une rare empathie, d’une rare acuité sur ce destin troublant, hors norme, dont la gloire est désormais aussi éclatante que sa vie fut obscure.

  • Dix-sept ans

    Dix-sept ans Eric Fottorino Aux éditions Gallimard, 272 pages Un dimanche elle, la mère tr…
  • L’ île aux enfants

    L’ île aux enfants Ariane Bois Aux éditions Belfond, 240 pages Pauline Rivière et sa…
  • Partiellement nuageux

    Partiellement nuageux Antoine Choplin Aux éditions La fosse aux ours, 134 pages Ernesto, l…
Charger d'autres articles liés
  • Dix-sept ans

    Dix-sept ans Eric Fottorino Aux éditions Gallimard, 272 pages Un dimanche elle, la mère tr…
  • Le Procès du cochon

    Le Procès du cochon Oscar Coop – Phane Aux éditions Grasset, 120 pages L’ accu…
  • L’ île aux enfants

    L’ île aux enfants Ariane Bois Aux éditions Belfond, 240 pages Pauline Rivière et sa…
Charger d'autres écrits par Joce Lyne
  • Les parapluies d’Erik Satie

    Les parapluies d’Erik Sati Stéphanie Kalfon Aux éditions Joëlle Losfeld, Gallimard, …
Charger d'autres écrits dans Biographie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

L’Amérique dans tous ses États

L’Amérique dans tous ses États, un « Read Trip » !   &nbs…