Archive | mai 2018

Falaise des fous

3 mai

Patrick Grainville

Aux éditions du Seuil, 656 pages

137537_couverture_Hres_0

J’ai terminé «Falaise des fous» de Patrick Grainville. Un très bon roman, une belle écriture (quelques brèves longueurs, quelques brèves langueurs). J’ai peint les falaises d’Etretat avec Monet, appris tous les détails des jeux de lumière sur les falaises, humé le parfum de scandale provoqué par Courbet, croisé les sœurs Morisot, Manet, assisté à l’enterrement de Hugo… Lindberg, Dreyfus, les événements douloureux de la Grande Guerre. Soixante années de menus instants sont consignés par Charles Guillemet, le narrateur dont l’existence est justement mise entre «…». De cette lecture foisonnante, il en ressort un tableau, une fresque, Les Falaises, un collage sur toile de mille petits morceaux de vie sublimés par la lumière captée par l’oeil exigeant du Maître, Monet ou Grainville, les mots ont une couleur!

 

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus