L’affaire Léon Sadorski

29 jan

« L’affaire Léon Sadorski » Romain Slocombe,
Aux éditions Robert Laffont, 512 pages
 l'affaire léon sadorski
Présentation éditeur
Le pire des salauds, le meilleur des enquêteurs.
Avril 1942. Au sortir d’un hiver rigoureux, Paris prend des airs de fête malgré les tracas de l’Occupation. Pétainiste et antisémite, l’inspecteur Léon Sadorski est un flic modèle doublé d’un mari attentionné. Il fait très correctement son travail à la 3e section des Renseignements généraux, contrôle et arrête les Juifs pour les expédier à Drancy. De temps en temps, il lui arrive de donner un coup de main aux Brigades spéciales, d’intervenir contre les « terroristes ».
Mais Sadorski est brusquement arrêté par la Gestapo et transféré à Berlin, ou on le jette en prison. Le but des Allemands est d’en faire leur informateur au sein de la préfecture de police… De retour à Paris, il reçoit l’ordre de retrouver son ancienne maîtresse, Thérèse Gerst, mystérieuse agent double que la Gestapo soupçonne d’appartenir à un réseau antinazi.
Après le succès de Monsieur le commandant, Romain Slocombe nous entraîne dans les abîmes de la collaboration et de la mauvaise conscience française.
« Slocombe offre au polar un immense roman qui résonne avec notre Histoire. Grandiose. » Benoît Minville, auteur de Rural noir, libraire Fnac Défense.
Notre devoir de mémoire doit-il en passer par là ? C’est un pan de notre histoire que nous ne devons plus ignorer.
Alors comment décrire ce livre et les émotions qu’il suscite?
Mes premiers mot seraient, « Vomissure », « Ordure »! Cependant, avec talent, l’auteur a réussi le tour de force de m’amener jusqu’à la dernière page de ce roman… Nous sommes en 1942, la face plus que sombre de notre Histoire, la collaboration, cette police qui jette en prison, enferme et déporte des milliers de personnes avec le sentiment du devoir accompli, mais quelle horreur!

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus