Accueil Romans étrangers Il pleuvait des oiseaux

Il pleuvait des oiseaux

0
0
497

«Il pleuvait des oiseaux» de Jocelyne Saucier

Aux éditions Folio, 224 pages

FB_IMG_1517170320370

Mon premier coup de cœur de l’année 2018! Trois octogénaires un peu déjantés vivent dans des cabanes en forêt canadienne. Avec la nature en toile de fond ce roman est un récit d’amitié, d’amour, servi par une écriture pudique et authentique.

Quatrième de couverture
Trois octogénaires épris de liberté vivent selon leur propre loi en forêt profonde dans le nord de l’Ontario. Non loin de là, deux hommes, l’un gardien d’un hôtel fantôme et l’autre planteur de marijuana, veillent sur l’ermitage des vieillards. Leur vie d’hommes libres et solitaires sera perturbée par l’arrivée de deux femmes. D’abord une photographe en quête du dernier survivant des grands feux qui ont ravagé la région au début du XXe siècle. Puis une deuxième visiteuse, très vieille celle-là, Marie-Desneige, un être aérien et lumineux qui détient le secret des amours impossibles. La vie ne sera plus la même à l’ermitage.

Il pleuvait des oiseaux est un superbe récit qui nous entraîne au plus profond des forêts canadiennes, où le mot liberté prend tout son sens. L’émotion, brute et vive, jaillit à chaque page.

Charger d'autres articles liés
  • Trousse d’écolier

      Trousse 22 x 10 x 8 60 x 30 de Jean usagé 60 x 30 de cotonnade 60 x 30 de thermocollant …
  • Petite robe Pétale

      Cette petite robe en cotonnade pour une fillette de 3 ans, est taillée en forme de trapè…
  • Chamboule tout !

    Chamboule tout ! Jo Hoestlandt, Lucie Placin Éditions Les Albums Casterman Si l’on m…
Charger d'autres écrits par Joce Lyne
  • Et puis après

    « Et puis après » de Kasumiko Murakami Traduit du japonais par Isabe…
  • De beaux lendemains

    « De beaux lendemains » de Russell Banks, Aux éditions Actes Sud, co…
  • Le dernier homme

    Le dernier homme Margaret Atwood Traduit de l’anglais (Canada) par Michèle Albaret-M…
Charger d'autres écrits dans Romans étrangers

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Les simples

Les simples Yannick Grannec Aux éditions Anne Carrière, 446 pages Une lecture pas vraiment…