Accueil Biographie Les parapluies d’Erik Satie

Les parapluies d’Erik Satie

Commentaires fermés
0
291

Les parapluies d’Erik Sati

Stéphanie Kalfon

Aux éditions Joëlle Losfeld, Gallimard, 216 pages

LO0065

En 1901, Erik Satie a trente-quatre ans. Sans ressources et sans avenir professionnel, il délaisse Montmartre et l’auberge du Chat Noir pour une chambre de banlieue sordide où, coincé entre deux pianos désaccordés et quatorze parapluies identiques, il boit autant, ou plus, qu’il compose. Observateur critique de ses contemporains, l’homme dépeint par Stéphanie Kalfon est aussi un créateur brillant et fantaisiste : il condamne l’absence d’originalité de la société musicale de l’époque, et son refus des règles lui vaut l’incompréhension et le rejet de ses professeurs au Conservatoire.

 

  • Bitna, sous le ciel de Séoul

    Bitna, sous le ciel de Séoul J. M. G. Le Clézio Aux éditions Stock, collection La Bleue, 2…
  • La femme révélée

    La femme révélée Gaëlle Nohant Aux éditions Grasset, 384 pages Chicago 1948, Eliza est jeu…
  • La Double Vie d’ Anna Song

    La Double Vie d’Anna Song Minh Tran Huy Aux éditions Actes Sud 192 pages Anna Thi es…
Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Joce Lyne
  • La Parenthèse

    La Parenthèse Élodie Durand Aux éditions Delcourt Roman graphique, 222 pages    Une parent…
  • Marie Laurencin, la féerie

    Marie Laurencin, la féerie Isaure de Saint Pierre Aux éditions Albin Michel, 256 pages Aut…
  • Madame Einstein

    Madame Einstein Marie Benedict Traduit de l’anglais (américain) par Valérie Bourgeoi…
Charger d'autres écrits dans Biographie
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Bonita Avenue

Bonita Avenue de Peter Buwald, traduit du Néerlandais (Pays-Bas) par Arlette Ounanian aux …