Qui a tué Palomino Molero

17 juin

Qui a tué Palomino Molero

Mario Vargas Llosa, traduit de l’espagnol par Albert Bensoussan

Aux éditions Gallimard, collection Folio, 190 pages

image

Un polar péruvien, ambiance et décor assuré. « Bordel de merde de vérole de cul! balbutia Lituma en sentant qu’il allait vomir. Dans quel état ils t’ont mis, petit. » Le gars a été retrouvé pendu et embroché sur un vieux caroubier, réduit en charpie avec un acharnement sans borne… Le titre évocateur poursuit le lecteur qui, accompagne sur les routes poussiéreuses, les deux acolytes, le lieutenant  Silva et le sergent Lituma.

Présentation éditeur 

Parution : 23-03-1989
Le corps d’un jeune homme affreusement mutilé, accroché à un arbre, a été découvert par un jeune chevrier. L’enquête conduit le lieutenant Silva et le sergent Lituma dans l’univers préservé d’une base militaire dirigée par le colonel Mindreau, et dans le labyrinthe de la petite ville de Talara organisée autour de la gargote de Doña Adriana. D’un côté, le monde secret de l’armée, de l’autre toute une population haute en couleur, pitoyable, mesquine, truculente. Qui, dans tout cela, a tué Palomino Molero ?
Au suspense sans faille d’un véritable roman policier, Mario Vargas Llosa greffe une rigoureuse analyse des problèmes sociaux du Pérou et une dénonciation ironique, implicite, des mécanismes du pouvoir.

 

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus