Accueil Le bla-bla Ma bibliothèque est une boîte à souvenirs

Ma bibliothèque est une boîte à souvenirs

Commentaires fermés
0
472

Ma bibliothèque est une boîte à souvenirs.

Je ne sais pas pour vous, mais moi bien souvent, j’emprunte mes lectures à la médiathèque située à deux pas de chez moi, le choix des bibliothécaires est un bon argument face à la profusion des sorties littéraires et au prix non négligeable du roman.

J’emprunte, je lis, je rends et très souvent, j’attends.

J’attends pour chiner chez les bouquinistes, et là posé sur l’étal, j’achète.

J’achète  le souvenir d’ une lecture qui m’a transportée, les odeurs qui l’ont accompagnées, les rires, les pleurs, les moments partagés, des instants de vie qui me reviennent en mémoire dans un souffle léger.

Puis, plus tard, peu importe le nombre des années, lorsque le souvenir s’estompera,  que les émotions liées auront fait leur chemin,  je me déferai de l’objet livre.

Je me déferai de l’objet livre pour lui accorder une nouvelle vie, une nouvelle vie entre de nouvelles mains, des mains d’ inconnus.

Des mains d’inconnus qui l’ouvriront, qui le rechargeront d’émotions et, dans un souffle léger lui redonneront vie.

  • CE MATIN-LÀ

    CE MATIN-LÀ Gaëlle Josse Aux éditions Noir sur Blanc, collection Notabilia 224 pages Bonjo…
  • Edna O ‘Brien

  • Je veux mon p’tit pot

    Je veux mon p’tit pot Tony Ross, traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Pascal…
Charger d'autres articles liés
  • CE MATIN-LÀ

    CE MATIN-LÀ Gaëlle Josse Aux éditions Noir sur Blanc, collection Notabilia 224 pages Bonjo…
  • Edna O ‘Brien

  • Je veux mon p’tit pot

    Je veux mon p’tit pot Tony Ross, traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Pascal…
Charger d'autres écrits par Joce Lyne
Charger d'autres écrits dans Le bla-bla
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Le cantique de l’apocalypse joyeuse

Le cantique de l’apocalypse joyeuse, de Arto Paasilinna aux éditions Denoël & d&…