Secrets d’ étoffes

Claude Fauque et Anne Lascoux avec les illustrations de Charlotte Gastaut

Aux éditions Albin Michel, 126 pages

image

Une véritable broderie poétique élaborée au fil de petits contes tissés, d’ici et d’ailleurs.

À partir de 8 ans, à découvrir absolument.

image

 

image

 

Billet des auteures

« Que mon conte soit beau et se déroule comme un long fil »: ainsi commence joliment un conte berbère.

Fort souvent, en tous pays, les contes populaires font appel aux textiles, du fil au vêtement en passant par l’étoffe; savoir-faire et métiers sont fréquemment évoqués. L’histoire des textiles aurait-elle trouvé un terrain d’entente avec le monde imaginaire des contes? Peut-être, car nous y voyons défiler des portraits de femmes très différentes, mais qui toutes, à travers leurs désirs, leurs refus, leur sens de l’humour, leur créativité artistique…ont un lien avec le textile. L’affaire valait la peine qu’on s’y penche!

Dans un tissage à quatre mains, celles de la conteuse et celles de l’historienne, nous avons tenté de montrer combien la symbolique, la poésie et l’a-propos des contes choisis ici sont encore vivants. Et savent toujours nous toucher au plus profond de notre humanité.

A. L. C. F.

Présentation éditeur 

Fort souvent, les contes populaires font appel au textile ; le fil, les étoffes, les vêtements ou encore les métiers et savoir-faire ont un rôle bien entremêlé à la trame du récit… Partant de ce constat, les auteures ont associé leurs talents de conteuse et de spécialiste en textile pour imaginer ce livre comme un « tissage à quatre mains ».

Ces 24 contes, à découvrir ou à redécouvrir, nous viennent d’Europe, de Chine, d’Arménie, du Rwanda… Les étoffes, les parures, y sont au centre et nous montrent à quel point leur symbolique, leur poétique sont actuelles. Un éclairage documenté sur l’histoire fascinante des étoffes évoque ensuite la domestication du fil et la maîtrise du tissage, la transmission de mère en fille, les croyances et maléfices, les parures princières et la valeur des étoffes…

  • Soixante jours

    Soixante jours Sarah Marty Aux éditions Denoël, 279 pages. Un roman? Une histoire, l&rsquo…
  • Des hommes couleur de ciel

    On dit l’été propice aux lectures légères, cependant il est des lectures qu’il…
  • San Perdido

    « San Perdido » David Zukerman aux éditions Calmann Levy, 411 pages.…
Charger d'autres articles liés
  • Soixante jours

    Soixante jours Sarah Marty Aux éditions Denoël, 279 pages. Un roman? Une histoire, l&rsquo…
  • Des hommes couleur de ciel

    On dit l’été propice aux lectures légères, cependant il est des lectures qu’il…
  • San Perdido

    « San Perdido » David Zukerman aux éditions Calmann Levy, 411 pages.…
Charger d'autres écrits par Joce Lyne
  • Les trois brigands

    Les trois brigands Tomi Ungerer Il était une fois trois vilains brigands… dont la vi…
  • Elle posait pour Picasso

    Elle posait pour Picasso Béatrice Egémar, illustration d’Aurélien Police  Aux éditio…
  • Le secret de la rouelle

    Le secret de la rouelle, tome 1 « L’œil mauvais » Marie-France…
Charger d'autres écrits dans Jeunesse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Céleste Quatorze

Céleste Quatorze Christine Gauthier-Bravard Aux éditions du Ver Luisant, 243 pages   …