Les brumes de Sapa

26 fév

Les brumes de Sapa

Lolita Séchan

Aux éditions Delcourt, collection Encrages, roman graphique

image

À 22 ans Lolita vit encore chez maman, « le cul vissé à une chaise, à gamberger jour et nuit sur mon avenir ». Pour se sortir de cette morosité et de sa famille qui l’étouffe, elle décide d’allez voir ailleurs… Dans un sac à dos, elle glisse un carnet, un crayon, des baskets et de l’immodium et la voilà partie vers l’ aéroport Charles de Gaulle, direction Hô-Chi-Minh-Ville, dépaysement assuré. Les jours passent et elle doit réapprendre à vivre en ville, en fonction des us et coutumes du pays. Elle fuit cet univers grouillant, se dirige vers Hanoï, la Baie d’Ha Long et finalement prend un dernier train pour Sapa. Cette petite ville nichée au cœur de la montagne, à la frontière de la Chine et du Laos abrite une des plus importantes ethnies minoritaires du pays, les Hmong.

« Sapa ressemble à un petit Disneyland où on aurait remplacé Mickey Mouse par des enfants Hmong. »

C’est là que Lolita rencontre Lo Thi Gom, 12 ans, petite vendeuse d’objets artisanaux. Lo Thi Gom, Lolita, deux noms presque identiques. Dorénavant, en pays Hmong, le nom de Lolita sera Lo Thi Ta.

Une amitié sincère vient de naître. Deux cultures si différentes vont se côtoyer et s’enrichir l’une de l’autre. Chaque année pendant dix ans, pour quelques jours, Lolita deviendra Lo Thi Ta…

C’est ce cheminement que nous compte l’auteure, leurs déboires, leurs joies, leurs peines, leur différence qui parfois les unit et les fait grandir.

Présentation éditeur

Un récit de vie touchant sur le passage à l’âge adulte à travers l’amitié improbable de deux jeunes filles : Lolita, ado parisienne un peu perdue, et Lo Thi Gôm, petite fille de la minorité Hmong opprimée au Vietnam.

Peut-on être amis quand tout nous sépare ? Les étapes qui construisent nos vies d’adulte

sont-elles les mêmes lorsqu’on a des existences très éloignées ? Obstacles du quotidien, premiers amours, premiers travails, rapport aux parents… Sur fond de transformation du Vietnam, deux jeunes femmes que tout sépare vont vivre une amitié de celles qui montrent que certaines questions sont universelles…

Lolita Séchan est née à Paris le 9 août 1980. Après avoir étudié tour à tour, la psychologie, le dessin, le cinéma, les lettres et la mythologie, elle part à Montréal et publie un roman pour la jeunesse, Les cendres de maman (les 400 coups, 2006). De retour en France, elle écrit Todo Loco (Mécanique Générale, 2010) avec son ami Emmanuel Grard au crayon, puis dessine son premier album BD, Marshmalone (Hélium 2010). En 2011, elle se lance dans l’écriture d’une histoire d’amitié qu’elle porte en elle depuis dix ans. Ce travail à tâtons, le temps d’apprendre le métier de dessinatrice de bande dessinée, lui prendra cinq ans. Cinq ans pour une thérapie sous forme de roman graphique. Le règne de la lenteur dans une époque pressée.

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus