Comment faire une danseuse avec un coquelicot

21 fév

Comment faire une danseuse avec un coquelicot

Mona Thomas

aux editions Champ Vallon, 187 pages

image

De mars à juillet, Mona Thomas lit le Seigneur des Anneaux à son petit auditeur, Jacob, son fils. Au fil des pages, elle égrène cette lecture qu’elle parsème de réflexions sur le jardin, la nature. Au fil des pages, pour étayer ses réflexions, Mona Thomas évoque les auteurs qui l’ont marquée, leurs rapports avec la nature. Ici une phrase de Diderot, « il n’y a pas de mauvaises herbes seulement des herbes que l’on ne connaît pas », un peu plus loin nous croisons Lady Chatterley, Kafka, Faulkner, Montaigne. Ce petit livre est à mon avis une petite bible pour tout amateur de jardin, c’est aussi une belle invitation à la lecture partagée.

Quatrième de couverture

De mars à juillet, sous la couette et dans l’herbe, je fais la lecture à Jacob qui devient grand. Ensemble on s’attache à un livre plein de batailles et de fleurs. Nous avons hâte de le retrouver. C’est un ami. Toujours il y a eu un jardin. Des métamorphoses. L’amour et la leçon des choses. Avec le lien volubile qu’entretiennent les textes entre eux. Avec les vraies questions portant sur les savoirs essentiels. Et comment retourner un coquelicot poilu en demoiselle enchantée.

Extraits

« L’amour est un grand lecteur. Qui vous embarque vers des mondes dont vous ignoriez tout jusque là, vers des connaissances dont vous auriez parfaitement pu continuer à vous passer. L’amour vous ôte jusqu’à la possibilité de vous plaindre: vous lisez avec les yeux désormais. »

« Eugènie a eu la fin qu’un grand jardinier s’était souhaité. Dans le chapitre XX du premier livre des Essais, « Que philosopher, c’est apprendre à mourir », Montaigne nous dit: Je veux qu’on agisse, et qu’on allonge les offices de la vie tant qu’on peut, et que la mort me trouve plantant mes choux, mais nonchalant d’elle, et encore plus de mon jardin imparfait. »

Mona Thomas est née en 1952 dans les Côtes d’Armor. Écrivain, critique d’art, journaliste à Art Press, elle a publié deux romans chez Fayard (Alar et Un grand rangement). Son troisième roman, paru chez Gallimard (On irait), va être adapté au cinéma. Elle est aussi l’auteur d’un essai sur les collectionneurs d’art contemporain chez Jacqueline Chambon (Un art du secret) et de plusieurs pièces de théâtre crées et publiées dans des revues de théâtre.

Souvenir d’enfance….

image

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus