Belle Petite Monde

20 fév

Belle Petite Monde,Histoire de poilus racontées aux enfants

Carnet original présenté par Marie Gabrielle Thierry, SOMOGY éditions d’art

image

Ce carnet est un témoignage moderne, sensible et réaliste que l’artiste réalise sur le front pour sa fille Raymonde, agée de 8-10 ans et qu’il surnomme affectueusement « Belle Petite Monde ».

Un poilu, un papa constitue un carnet de souvenirs pour son enfant.

Sur la page de droite, l’artiste Raymond Fontanet dit Renefer croque le quotidien des tranchées. Ses aquarelles sont simples voir naïves, magnifiques. Sur la page de gauche, les mots qui décrivent son quotidien sont manuscrits à la plume. La guerre est présentée, c’est un fait, mais ni la violence ni la dureté de sa vie n’est reproduite. Le lecteur adulte imagine au travers de cette écriture, l’enfer vécu. Cependant la simplicité du verbe et le coup de pinceau s’adressent avant tout à une petite fille de huit ans, c’est une toute petite lecture intense. On ressent tout l’amour de ce père pour son enfant.

Quatrième de couverture
Pour sa fille de huit ans, Renefer, artiste et soldat sur le front, a raconté et dessiné la vie quotidienne des poilus. Dans les tranchées, à l’assaut ou au repos : ce carnet, fidèlement reproduit au format original, constitue un récit « de première main », pensé pour les enfants, qui garde encore aujourd’hui toute sa valeur de témoignage.

L’artiste
Renefer, Raymond Fontanet (1879-1957) est l’illustrateur de bon nombre d’ouvrages, Mon frère Yves de Pierre Loti, La vagabonde de Colette, Dix-Sept histoires de marins de Claude Farrère entre autres. Il travaille également pour les éditeurs, Flammarion en particulier. Des 1900, à Montmartre il dessine le quotidien des parisiens. Les critiques contemporains lui décernent le titre de « peintre de l’air et de l’eau » et il est placé aux côtés de Marquet et de Corot. Il est membre actif du bureau du Salon des Indépendants aux côtés de Paul Signac. Pendant la guerre, Renefer sera chargé d’établir la topographie des champs de bataille. En 1916, il est engagé dans la bataille de Verdun puis dans la bataille de la Somme. Sur le champ de bataille, il gravera des plaques de cuivre commandées par l’éditeur d’art Gaston Boutitie, ces croquis intègreront en 1918 la première édition illustrée de l’œuvre Le Feu du prix Goncourt 1916 Henri Barbusse. Il illustrera aussi Gaspard, des soldats de guerre, de René Benjamin, Goncourt 1915.
L’Association Renefer, créée en 2004, à pour objet de faire les recherches nécessaires à la redécouverte de l’œuvre de Jean Constant Raymond Fontanet dit Renefer (1879-1957).

image  image

 

 

 

 

 

 

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus