Le complexe d’Eden Bellwether

8 fév

Le complexe d’Eden Bellwether

Benjamin Wood, traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Renaud Morin

Aux éditions Zulma, 499 pages

image

Oscar, jeune aide-soignant dans une maison de retraite de Cambridge, au hasard d’une promenade tombe sous le charme d’un air de musique baroque joué par un jeune organiste.

En pénétrant dans cette église, son regard croise celui d’une jeune fille et ils se retrouvent à la fin du concert. .

Iris attend son frère Eden, le jeune musicien prodige. Ils sont tous deux issus de la haute bourgeoisie et sont intrigués par Oscar, personne normale à leurs yeux, ils sympathisent et les deux univers se côtoient.

Oscar intègre la petite bande d’étudiants musicologues, dont le personnage dominant est sans conteste Eden .

Eden prétend que, par la musique de Johann Mattheson il peut hypnotiser, Oscar est le cobaye désigné.

Le génie d´Eden l’entraînerait-il vers la folie, souffre-t-il de Personnalité narcissique? Oscar et Iris accomppagnés du Docteur Crest tentent de décoder le personnage…

Ce roman très dense se lit comme un thriller.

Malgré quelques longueurs, c’ est un vrai coup de cœur !

Présentation éditeur:

PRIX DU ROMAN FNAC 2014
PRIX BAUDELAIRE DE LA TRADUCTION

Benjamin Wood signe un premier roman magistral sur les frontières entre génie et folie, la manipulation et ses jeux pervers – qui peuvent conduire aux plus extravagantes affabulations, à la démence ou au meurtre.

Cambridge, de nos jours. Au détour d’une allée de l’imposant campus, Oscar est irrésistiblement attiré par la puissance de l’orgue et des chants provenant d’une chapelle. Subjugué malgré lui, Oscar ne peut maîtriser un sentiment d’extase. Premier rouage de l’engrenage. Dans l’assemblée, une jeune femme attire son attention. Iris n’est autre que la sœur de l’organiste virtuose, Eden Bellwether, dont la passion exclusive pour la musique baroque s’accompagne d’étranges conceptions sur son usage hypnotique…
Bientôt intégré au petit groupe qui gravite autour d’Eden et Iris, mais de plus en plus perturbé par ce qui se trame dans la chapelle des Bellwether, Oscar en appelle à Herbert Crest, spécialiste incontesté des troubles de la personnalité. De manière inexorable, le célèbre professeur et l’étudiant manipulateur vont s’affronter dans une partie d’échecs en forme de duel, où chaque pièce avancée met en jeu l’équilibre mental de l’un et l’espérance de survie de l’autre.

L’auteur du Complexe d’Eden Bellwether manifeste un don de conteur machiavélique qui suspend longtemps en nous tout jugement au bénéfice d’une intrigue à rebonds tenue de main de maître.

“D’autres auteurs avant lui ont exploré la proximité entre génie et folie, mais Wood traite cette thématique familière avec une fraîcheur et une intelligence qui laissent présager de grandes choses à venir.”
TIMES LITERARY SUPPLEMENT

 

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus