Corps désirable

Hubert Haddad, aux éditions Zulma, 168 pages

image

Présentation éditeur

« Un écrivain protéiforme dont le talent n’a pas fini de surprendre ses lecteurs fervents. » Livres-Hebdo

« Hubert Haddad s’empare du thème de la transplantation selon sa pente, littéraire et essentielle, pour élaborer une fiction qui touche à l’ontologie et à la tragédie. » La Règle du Jeu

C’est un sujet fascinant dont s’empare ici Hubert Haddad. Un célèbre neurochirurgien s’apprêterait à effectuer une greffe inouïe : transplanter la tête d’un homme sur le corps d’un autre…

Journaliste engagé, en lutte ouverte contre les trusts pharmaceutiques et les mafias de la finance, Cédric Allyn-Weberson vit avec Lorna une passion entière, charnelle, amoureuse. Jusqu’au jour où il se trouve confronté à une violence radicale, celle de perdre accidentellement l’usage de son corps. Se met alors en branle une machine infernale.

Roman au suspense continu, Corps désirable captive par la magie d’une écriture lumineuse qui donne à éprouver intimement les sensations les plus subtiles des personnages – questions lancinantes de l’amour, de l’incarnation du désir et des illusions de l’identité.

Face aux questions éthiques et existentielles soulevées par une actualité brûlante, entre extravagances de la science et quête d’identité, Hubert Haddad pousse la fiction-vérité dans ses ultimes retranchements. Plus que jamais, avec Corps désirable, l’auteur de Palestine ou du Peintre d’éventail nous bouleverse et nous emporte. Et c’est sans doute la marque de son œuvre que de recourir aux pouvoirs de l’imaginaire pour saisir sur le vif la complexité et les ambiguïtés d’une époque.

Mon avis

Une tête bien faite greffée sur un corps d’Apollon, question : des deux quel est le greffon ?

Lequel absorbera l’autre et réussira à imposer une nouvelle identité d’être humain?

Quelle est l’ incidence du corps sur le mental? De quelle manière l’esprit peut-il adopter le corps?

Ces questions s’imposent à la lecture de ce court roman. Cédric Erg, Centaure ou Minotaure ?

image  image

 

  • Soixante jours

    Soixante jours Sarah Marty Aux éditions Denoël, 279 pages. Un roman? Une histoire, l&rsquo…
  • Des hommes couleur de ciel

    On dit l’été propice aux lectures légères, cependant il est des lectures qu’il…
  • San Perdido

    « San Perdido » David Zukerman aux éditions Calmann Levy, 411 pages.…
Charger d'autres articles liés
  • Soixante jours

    Soixante jours Sarah Marty Aux éditions Denoël, 279 pages. Un roman? Une histoire, l&rsquo…
  • Des hommes couleur de ciel

    On dit l’été propice aux lectures légères, cependant il est des lectures qu’il…
  • San Perdido

    « San Perdido » David Zukerman aux éditions Calmann Levy, 411 pages.…
Charger d'autres écrits par Joce Lyne
  • Les amochés

    Les amochés Nan Aurousseau Aux éditions Buchet-Chastel, 330 pages Abdel Ramdanketif mène u…
  • La servante écarlate

    LA SERVANTE ÉCARLATE The Handmaid’s tale Margaret Atwood, Sylviane RUE (Traducteur) …
  • Les cavernes d’acier

    «Les cavernes d’acier» d’Isaac Asimov (le 3eme volet du cycle des Robots) -Spa…
Charger d'autres écrits dans Science Fiction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

La grande maison

  Traduit de l’anglais (États-Unis) par Paule Guivarch, aux éditions Points, 40…