Meurtres à Willow Pond

24 oct

Meurtres à Willow Pond

Ned Crabb, traduit par Laurent Bury, aux éditions Gallmeister, 430 pages

image

Résumé éditeur

Sur les rives d’un petit lac du Maine, Alicia et Six Godwin coulent une existence paisible, entre la librairie qu’ils ont créée et leur passion commune pour la pêche. Jusqu’au jour où ils décident de passer le week-end dans le luxueux lodge que leur richissime cousine, Iphigene Seldon, dirige d’une main de fer. Âgée de soixante-dix-sept ans et dotée d’un caractère bien trempé, la vieille femme a justement convoqué ce même week-end ses nombreux héritiers pour leur annoncer qu’elle modifie son testament. Au lodge, l’atmosphère devient électrique. Et tandis qu’un orage d’une extrême violence se prépare, tous les membres de la famille se laissent envahir par des envies de meurtre.

 

Débordant d’un humour féroce, Meurtres à Willow Pond combine intrigue sans failles et rythme haletant. Ned Crabb mène le lecteur en bateau jusqu’à la dernière page, à la manière d’une Agatha Christie qui aurait appris à pêcher à la mouche, un verre de bourbon à portée de main.

Mon avis

Pêche, bourbon, lodge luxueux au bord d’un petit lac. Qui a tué ? Le cuisinier, le secrétaire ou l’amant ? Les cartes sont distribuées (150 pages), la partie peut enfin commencer !

L’Amérique dans tous ses États : Le Maine

Pas encore de commentaire

Laisser une réponse

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus