Bonita Avenue

Commentaires fermés
0
417

Bonita Avenue
de Peter Buwald, traduit du Néerlandais (Pays-Bas) par Arlette Ounanian
aux éditions Actes Sud, 508 pages

image

Quatrième de couverture
Recteur d’une des plus grandes universités des Pays-Bas, Sigérius est un homme bien sous tous rapports, grand mathématicien et grand sportif, ancien champion de judo. À cinquante ans, il est pressenti pour devenir ministre de l’Éducation et entrer dans le cercle étroit du pouvoir. Chef heureux d’une famille recomposée, Sigérius a élevé les deux filles de sa seconde épouse. L’aînée, Joni, est une jeune femme brillante dont il est fier.
Compagne d’un photographe prénommé Aaron, Joni a mis au point un système pour booster en secret son ascension sociale. Mais c’est compter sans la libido paternelle : chaque nuit, Sigérius rejoint sur le Web quelques créatures de rêve. Ainsi découvre-t-il une beauté ravageuse, dont l’élégance suggestive lui rappelle étrangement… sa fille Joni.
Après vérification, la belle alanguie sur l’écran de ses nuits est bien Joni, laquelle évolue sur un site pornographique dont elle est l’unique propriétaire, une entreprise qui nourrit l’ambition dévorante de la jeune femme.
Ce premier roman est digne des plus grands textes de la littérature noire d’aujourd’hui. Milieu du sexe et puissance planétaire du Web, violence extrême de l’image et destruction de toute morale : l’histoire de cette jeune femme d’affaires met en scène de façon grandiose la perversité de notre époque. Dans un monde où personne n’est ce qu’il paraît être, où le scintillement des écrans cache un magma de pulsions et de vice, l’irruption de la vérité provoque une monstrueuse explosion qui propulse les individus sur l’orbite de destins incontrôlés.

L’auteur
Peter Buwald est né en 1971. Après avoir été journaliste et rédacteur dans une maison d’édition, il se consacre aujourd’hui à l’écriture. Bonita Avenue a remporté un immense succès aux Pays-Bas. Il est en cours de traduction dans de nombreux pays européens ainsi qu’aux Etats-Unis.

  • Car si l’on nous sépare

    Car si l’on nous sépare Lisa Stromme Traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Sé…
  • La Lectrice Disparue

    La Lectrice Disparue Sigríður Hagalin Björnsdóttir Traduit de l’islandais par Éric B…
  • Un mirage finlandais

    Un mirage finlandais Kjell Westö, traduit du suédois (Finlande) par Jean-Baptiste Coursaud…
Charger d'autres articles liés
  • Pull norvégien Akranes ++

    Akranes est un modèle de pull mixte publié par Drops Design, facile à tricoter, de haut en…
  • CE MATIN-LÀ

    CE MATIN-LÀ Gaëlle Josse Aux éditions Noir sur Blanc, collection Notabilia 224 pages Bonjo…
  • Edna O ‘Brien

Charger d'autres écrits par Joce Lyne
  • Bitna, sous le ciel de Séoul

    Bitna, sous le ciel de Séoul J. M. G. Le Clézio Aux éditions Stock, collection La Bleue, 2…
  • La Tristesse des éléphants

    La Tristesse des éléphants Jodi Picoult Traduit de l’anglais (États-Unis) par Pierre…
  • La Prisonnière du temps

    La Prisonnière du temps Kate Morton Traduit de l’anglais (Australie) par Anne-Sylvie…
Charger d'autres écrits dans Romans étrangers
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Le goût du bonheur

LE GOÛT DU BONHEUR, tome 1 «Gabrielle» Marie Laberge Ebook, 821 pages en édition papier   …