Archive | juin 2016

Robe de marié

22 juin

Robe de marié, Pierre Lemaitre aux éditions Calmann-Lévy, 276 pages. Ebook.

Robe-de-marie
Quatrième de couverture
Nul n’est à l’abri de la folie. Sophie, une jeune femme qui mène une existence paisible, commence à sombrer lentement dans la démence : mille petits signes inquiétants s’accumulent puis tout s’accélère. Est-elle responsable de la mort de sa belle-mère, de celle de son mari infirme ? Peu à peu, elle se retrouve impliquée dans plusieurs meurtres dont, curieusement, elle n’a aucun souvenir. Alors, désespérée mais lucide, elle organise sa fuite, elle va changer de nom, de vie, se marier, mais son douloureux passé la rattrape… L’ombre de Hitchcock et de Brian de Palma plane sur ce thriller diabolique.

le Mystère de la chambre jaune

22 juin

Le Mystère de la chambre jaune, de Gaston Leroux aux éditions Bibebook, ebook gratuit.

le mystère de

Stangerson et sa fille Mathilde habitent le château du Glandier où ils poursuivent leurs recherches scientifiques. La presse annonce la tentative de meurtre sur Mathilde qui dormait dans la « Chambre Jaune ». Alerté par ses cris, son père n’a pas vu d’assassin dans la pièce qui ne comporte qu’une porte et une seule fenêtre grillagée.

Le jeune Rouletabille, reporter à l’Époque, se rend au Glandier avec Sainclair, son ami avocat. Ils y retrouvent M. de Marquet, le juge d’instruction obtus, Darzac, le fiancé de Mathilde à la conduite équivoque, le grand Fred Larsan, un policier renommé, et un mystérieux « homme vert »..

. Vingt ans avant Tintin, Rouletabille préfigurait le reporter débrouillard. Sa jeunesse l’emporte sur des personnages plus hauts sur l’échelle sociale, trop coincés dans leurs convictions : c’est un nouveau siècle qui s’annonce. Écrite en 1907 par l’un des pères du polar français, cette histoire demeure l’archétype du problème de local clos.

Le parfum de la Dame en Noir

22 juin

Le Parfum de la Dame en Noir, de Gaston Leroux aux éditions Bibebook, ebook gratuit.

le parfum de

On retrouve dans Le Parfum de la dame en noir tous les personnages du fameux Mystère de la chambre jaune. Grâce à Rouletabille, le mariage de Robert Darzac et de Mathilde Stangerson a enfin eu lieu et la mort de leur ennemi est officiellement constatée. A peine partie en voyage de noces, cependant, la belle Mathilde appelle Rouletabille à son secours. Leur impitoyable ennemi est réapparu! La situation devient alors angoissante : disparition, crime… Le mystère s’épaissit. Le jeune reporter Rouletabille aura besoin de tout son flair et de son intelligence hors pair pour venir à bout de cette véritable  » histoire du diable « .

Le cantique de l’apocalypse joyeuse

22 juin

Le cantique de l’apocalypse joyeuse, de Arto Paasilinna aux éditions Denoël & d’ailleurs, 320 pages.

le cantique de l'apocalypse joyeuse

Quatrième de couverture
Planète Terre, XXIe siècle. La fin du monde approche, le chaos est partout. Alors que l’économie s’éffondre, le pétrole vient à manquer, les communications sont coupées, les villes croulent sous les déchets et la famine s’étend, aggravée par l’explosion d’une centrale nucléaire russe. Des hordes de miséreux sillonent les continents. La troisième guerre mondiale est sur le point d’éclater… Pourtant, quelque part au fin fons des forêts du Kainuu, dans l’est de la Finlande, un étrange havre de paix et de prospérité demeure. C’est là que, quelques années plus tôt, au seuil de la mort, un vieux communiste militant, grand bouffeur de curés, a chargé son petit-fils Eemeli Toropainen de construire sur ses terres, pour le rachat de son âme, une église en bois copiée sur un modèle du XVIIIe siècle. Autour d’elle, une communauté de joyeux et délirants Finlandais s’est peu à peu formée : ensemble ils revisitent les techniques de subsitance de leurs ancêtres et la vie en autarcie, loin du monde en déconfiture.
Avec l’humour qu’on lui connaît, Arto Paasillinna plaide pour un certain retour au bon sens paysan, à une vie plus simple et plus proche de la nature, loin des diktats de la société de consommation.

Les mots stavkirke ou stavkyrkje sont formés des mots « pieu » (stav) et « église » (kirke ou kyrkje), en raison des grands pieux enfoncés dans le sol et supportant la structure de l’édifice.Borgund

Borgund, Finlande

L’église de Borgund, la plus ancienne des églises en bois de la Finlande, construite vers 1150.
En savoir plus sur http://www.larousse.fr/encyclopedie/images/Borgund_Finlande/1313712#YypWuiuZejvoBTIH.99

Lili Babylone

22 juin

Lili Babylone, de Claire Maugendre aux éditions L’Ecole des Loisir, collection Médium,
De 12 à 16 ans, 260 pages.

lili babylone

Quatrième de couverture
Lou va entrer en seconde.
Elle sait ce qu’elle laisse derrière elle. L’ennui des années collège. La chaleur orageuse de l’été. Les disputes entre ses parents.
Mais que va-t-elle trouver devant ? Il y a la vie rêvée, les cours de hip-hop, et toutes les photos qu’elle fait dans la cité. Il y a la vie qui s’organise avec tous les voisins de l’immeuble.
Et puis surtout il y a Lili, la grande soeur de Lou. Lili l’insaisissable. Lili qui se met tout à coup à faire le ramadan et à porter le foulard. Lili qui va loin, très loin, trop loin.
Jusqu’où ?

Extrait de l’entretien de Claire Maugendre pour le blog « Maman Baobab »
Le titre s’amusait initialement de la similitude de sonorité entre Babylone et « Balbynien » qui est le nom que portent vraiment les habitants de Bobigny. Bobigny et la banlieue étant pour moi un personnage à part entière de ce roman (avec son histoire, ses multiples visages), le litre est apparu très tôt comme une évidence. Il fait ensuite référence bien sûr au mythe biblique de la Tour de Babel (la cité maudite) dont les habitants auraient été condamnés à parler de multiples langues et à ne plus s’entendre. Il me semble, dans la sonorité même de Babylone, qu’on peut entendre toute la peur de l’étranger et de la différence. baobab »

Des jours que je n’ai pas oubliés

22 juin

Des jours que je n’ai pas oubliés, de Santiago H Amigorena aux éditions P.O.L, 256 pages.

Des-jours-que-je-n-ai-pas-oublies_fiche_livre_2

Quatrième de couverture
Peut-on aimer deux personnes à la fois ? La question est si simple et la réponse inévitablement si compliquée. Surtout lorsqu’elle n’est pas formulée par celui qui a doublement aimé mais par l’un de ceux qui devaient se contenter de la moitié d’un amour. Les quelques jours de ce voyage en Italie racontent ce qu’a vécu un homme qui n’était plus aimé qu’à moitié.

Santiago H. Amigorena est né à Buenos Aires en 1962. Après nombre d’exils, il a écrit une trentaine de films, une dizaine d’articles et quelques milliers de pages qui racontent tout ça.

 

Le saut du requin

22 juin

Le saut du requin, de Romain Monnery aux éditions Au Diable Vauvert, 264 pages.

le saut du requin

Quatrième de couverture
Toutes les histoires d’amour sont des questions sans réponse : où commence l’indifférence ? CDD ou CDI ? Comment se dire adieu ? Quel rapport entre le yéti et le point G ? Est-ce que ronfler, c’est tromper ? Deux garçons, une fille, combien de possibilités ?

Sur fond d’Internet et de chansons populaires, Le Saut du requin explore le fonctionnement d’un couple moderne perdu entre non-dits et pas chassés. Bref, ceci n’est pas une comédie romantique, mais ça y ressemble.

Romain Monnery est né en 1980, il vit à Paris et participe à la revue littéraire Décapage. Le Saut du requin est son second roman. Son premier roman, Libre, seul et assoupi, vendu à plus de 7000 exemplaires en France, a été traduit dans plusieurs pays et paraît au Livre de Poche en janvier 2014. Il est adapté au cinéma par la Gaumont, réalisé par Benjamin Guedj avec Denis Podalydès, Charlotte Le Bon et Baptiste Lecaplain. Le film sort en salle début 2014.

2011 (roman)

22 juin

2011, de Gérard Delteil aux éditions L’Archipel, thriller, 400 pages.

2841876411

Quatrième de couverture
2011. Un siècle et un an après la terrible crue de janvier 1910, Paris à nouveau submergé ?  » le jour où les quatre fleuves entreront en crue, l’Apocalypse sera proche. La cité de la démence et du péché sera noyée sous les eaux. Elle sera purifiée comme Sodome et Gomorrhe l’ont été par le feu du ciel…  » Pour les adeptes du Temple de la science mentale, les pluies diluviennes qui, depuis des jours, s’abattent sans discontinuer sur l’Île-de-France prouvent que la prophétie est en train de s’accomplir… Il est temps d’agir. Mais la secte n’est pas la seule à voir en cette crue centennale une occasion inespérée. Tandis qu’elle prépare une série d’attentats susceptibles de faire de Paris une nouvelle Atlantide, maîtres-chanteurs et pillards d’un genre nouveau déferlent eux aussi sur la capitale… Les pouvoirs publics semblent impuissants. L’eau monte inexorablement… Bientôt la Seine va déborder, et tout emporter… Que faire pour éviter que la ville ne plonge dans le chaos ? N’est-il pas déjà trop tard ?

L’atelier des miracles

22 juin

L’atelier des miracles, de Valérie Tong Cuong aux éditions JC Lattès, roman, 265 pages.

l'atelier des miracles

Quatrième de couverture
C’était un atelier d’horlogerie, a-t-il souri. Remettre les pendules à l’heure, réparer la mécanique humaine : c’est un peu notre spécialité, non ?

Professeur d’histoire-géo, Mariette est au bout du rouleau. Rongée par son passé, la jeune Millie est prête à tout pour l’effacer. Quant au flamboyant Monsieur Mike, ex-militaire installé sous un porche, le voilà mis à terre par la violence de la rue.

Au moment où Mariette, Mike et Millie heurtent le mur de leur existence, un homme providentiel surgit et leur tend la main – Jean, qui accueille dans son atelier les âmes cassées.
Jean dont on dit qu’il fait des miracles.

Auteur du très remarqué Providence (Stock, 2008), Valérie Tong Cuong nous plonge avec L’Atelier des miracles au coeur de nos vies intimes. C’est aussi un hyme aux rencontres qui donnent la force de se relever.

En Mer

22 juin

En Mer, de Toine Heijmans, aux éditions Christian Bourgois, 168 pages.Traduit du néerlandais par Danielle Losman

en mer

Quatrième de couverture
Las du quotidien de sa vie de bureau, Donald décide de partir naviguer seul pendant trois mois en mer du Nord. Maria, sa fille de sept ans, le rejoint pour la dernière étape qui doit les ramener du Danemark aux Pays-Bas, où ils retrouveront sa femme.
Mer étale, complicité entre le père et la fille: la traversée s’annonce idyllique. Mais rapidement, les nuages noirs se profilent à l’horizon, et Donald semble de plus en plus tourmenté. Jusqu’à cette nuit cauchemardesque où Maria disparaît du bateau alors que la tempête éclate…

L’auteur
Toine Heijmans est né en 1969 à Nimègue, dans l’Est des Pays-Bas. Pendant ses études d’histoire à l’Université de Nimègue, il a travaillé pour des quotidiens locaux. En 1995, il a rejoint la rédaction du journal De Volkskrant, à Amsterdam. Il est également l’auteur de trois ouvrages de non-fiction : La Vie Vinex, sur un nouveau quartier résidentiel d’Amsterdam, Die Asielmachine, qui se compose de témoignages de demandeurs d’asile aux Pays-bas et Respect !, sur le jeune milieu du rap en Europe. En mer est son premier roman.

12

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus