Un autre amour

19 mar

Un autre amour (Loving Him)

Trad. de l’anglais (Irlande) par Florence Lévy-Paoloni

Aux éditions Joëlle Losfeld, Gallimard. 288 pages

product_9782070787784_195x320

Présentation éditeur 
Connie et Matt Wilson sont parvenus à réaliser leur rêve : ils vivent avec leurs trois enfants dans une charmante maison londonienne. Alors qu’ils profitent d’un week-end pour passer un séjour romantique à Rome, tout bascule : Matt annonce à Connie qu’il ne rentrera pas avec elle. Elle retourne à Londres, retrouvant ses trois garçons, seule.
Un autre amour est le récit intense du désespoir d’une femme dont l’heureux et paisible mariage se trouble. L’auteur explore les sentiments tumultueux de cette épouse qui s’emploiera à faire revenir celui qu’elle aime depuis l’enfance. Kate O’Riordan analyse l’ambiguïté et la fragilité des sentiments à travers l’évocation du passé duquel on ne peut réchapper. Elle fait intervenir des personnages poignants, singuliers ou drôles qui croisent le destin des protagonistes et révèle les failles de la vie qu’ils ont cru se construire.
MarsAuFeminin n°4
Une vie établie, une famille installée dans la routine. Chut… ne réveillons pas le passé qui sommeille !

Un enfant de l’amour

8 mar

IMG_155207207977F

« Un enfant de l’amour » de Doris Lessing traduit par Isabelle D. Philippe,

aux éditions Flammarion 192 pages.

L’amour absolu existe-t-il ? Le héros de ce trop court roman va l’éprouver aux limites du supportable. Jeune homme rêveur, poète amoureux des livres, son existence n’est qu’ une longue attente, une blessure permanente pansée de compromis. ❤️

MarsAuFeminin n°3

Présentation éditeur
Londres, été 1939. James Reid, jeune homme rêveur et qui ne vit que par les livres, embarque pour l’Inde avec son régiment. Un voyage infernal, entre solitude, ennui et maladies, commence. Pourtant, lors d’une escale au Cap, sa vie bascule : il croit trouver en Daphne, épouse de militaire qui l’ héberge, la femme idéale, l’ange dont il rêvait, le grand amour dont la littérature lui a inspiré le désir quasi mystique. La réalité est tout autre. Dans ce court roman, Doris Lessing met toute sa puissance de conteuse au service de ses thèmes de prédilection : les désillusions de l’amour, le fossé entre fantasme et réalité, et la démission des hommes, plus à l’aise dans le monde des idées que dans la vraie vie.

Doris Lessing est née en Perse en 1919 et à vécu une grande partie de son enfance au Zimbabwe. Célèbre des son premier livre, « Vaincue par la brousse » (1950). Lauréate du Prix Nobel en 2007, elle est l’auteure d’une quarantaine d’ouvrages parmi lesquels le célèbre « Carnet d’or » (Prix Medicis étranger).

 

Chaleur du sang

5 mar

product_9782207259511_195x320

Préfacé par Olivier Philipponnat et Patrick Lienhardt

Aux éditions Denoël, 160 pages

Bonjour, aujourd’hui je vous propose un roman d’Irène Némirovsky, née en 1903 à Kiev et décédée à Auschwitz en 1942. Auteure de plusieurs romans et de nombreuses nouvelles, »David Golder », « Le Bal », « Deux », des ouvrages parus en feuilletons dans des revues à grands tirages « Gringoire », « Marianne », « Revue des Deux Mondes ». Sous l’occupation, elle écrit « Suite française » manuscrit inachevé et sauvé par ses deux filles, Denise et Élisabeth.

J’ai donc lu « Chaleur du sang », peinture de la bourgeoisie paysanne de l’entre-deux guerre, les secrets de famille tapis dans l’ombre.
Un vrai coup de coeur !

MarAuFeminin n°2

Présentation éditeur
Dans un hameau du centre de la France, au début des années 1930, un vieil homme se souvient. Après avoir beaucoup voyagé dans sa jeunesse, Silvio se tient à l’écart, observant la comédie humaine des campagnes, le cours tranquille des vies paysannes brusquement secoué par la mort et les passions amoureuses.
Devant lui, François et Hélène Érard racontent leur première et fugitive rencontre, le mariage d’Hélène avec un vieux et riche propriétaire, son veuvage, son attente, leurs retrouvailles. Lorsque leur fille Colette épouse Jean Dorin, la voie d’un bonheur tranquille semble tracée. Mais quelques mois plus tard, c’est le drame. La noyade de Jean vient détruire la fausse quiétude de ce milieu provincial. L’un après l’autre, les lourds secrets qui unissent malgré eux les protagonistes de cette intrigue vont resurgir dans le récit de Silvio, jusqu’à une ultime et troublante révélation…
Situé dans le village même où Irène Némirovsky écrira Suite française, mais entrepris dès 1937, ce drame familial conduit comme une enquête policière raconte la tempête des pulsions dans le vase clos d’une société trop lisse. Complet et totalement inédit, ce nouveau roman d’Irène Némirovsky refait surface près de soixante-dix ans après sa composition.

Une immense sensation de calme

4 mar

RouxSGDL-e1548172186746-180x

une immense sensation de calme

Laurine Roux, aux éditions du sonneur, 120 pages

un court roman, un conte où s’eveillent les sens au plus profond de l’hiver, dans un coin de Russie où la Nature est reine.

MarAuFeminin n°1

Présentation éditeur 

Alors qu’elle vient d’enterrer sa grand-mère, une jeune fille rencontre Igor. Cet être sauvage et magnétique, presque animal, livre du poisson séché à de vieilles femmes isolées dans la montagne, ultimes témoins d’une guerre qui, cinquante ans plus tôt, ne laissa aucun homme debout, hormis les « Invisibles », parias d’un monde que traversent les plus curieuses légendes.
Au plus noir du conte, Laurine Roux dit dans ce premier roman le sublime d’une nature souveraine et le merveilleux d’une vie qu’illumine le côtoiement permanent de la mort et de l’amour.

 

#MarsAuFéminin

Le rhinocéros de Dürer

3 mar

9782330075873

160 pages d’un petit bonheur! En 1515, un pauvre rhino, cadeau empoisonné, voyage sur un bateau, le rhino tombe à l’eau, que reste-t-il? Il nous reste la gravure de Dürer, exposé au British Museum!

Présentation éditeur 

Au xvie siècle, l’explorateur portugais Albuquerque débarque dans le sultanat de Cambaïa, en Inde, avec le projet d’y installer un comptoir commercial. Le potentat local ne l’entend pas de cette oreille et, afin de masquer son refus, il offre à l’importun visiteur un cadeau sortant pour le moins de l’ordinaire : un énorme rhinocéros, animal alors inconnu des Européens. Entre surprise et consternation, Albuquerque décide de l’offrir à son tour au roi du Portugal, dans l’espoir d’obtenir de sa part quelque faveur. Aussitôt embarquée, la bête fait route jusqu’à Lisbonne, puis de là vers le Vatican, devenant la monnaie d’échange que se repassent successivement Albuquerque, le roi du Portugal Emmanuel Ier et le pape Léon X.

Ce récit, fondé sur des faits réels, décrit le périple du rhinocéros à bord du Nossa Senhora de Ajuda. Las ! du fait d’un naufrage, la bête meurt noyée au large des côtes italiennes. Mais on dit que son cadavre, récupéré et rafistolé, figurerait dans ces caves où, à la Cité du Vatican, s’accumulent les innombrables cadeaux faits aux papes. D’ailleurs, l’animal n’a pas complètement disparu. Il a, en effet, servi de modèle à Albrecht Dürer, qui en a tiré une de ses plus belles créations, visible au British Museum, à Londres

Dürer's_Rhinoceros,_1515

MarsAuFeminin

1 mar

Bonjour à vous Amis Lecteurs!
Aujourd’hui je vous présente #MarsAuFeminin, un groupe FB qui, durant tout le mois de Mars, nous propose de partager nos lectures d’auteures ou autrices, le 8 mars étant la journée internationale des droits de la femme. (Pour ma part je préfère le terme « auteure » moins austère que « autrice » et donne à l’écrivaine ses lettres de noblesse). Sur ce groupe, vous trouverez différents thèmes et paliers vous permettant d’orienter vos lectures ou pas, à vous de choisir!
J’ai donc choisi:
le palier bonus « Elsa, Libérée, Délivrée », je lis des auteures tout le mois, sans me soucier des catégories.
P1020457
Ma PAL comporte 110 bouquins dont 36 sont écrits par des auteures. Pour la parité, j’ai encore du boulot!
Bonne lecture et bon mois de mars à vous!
IWD_2019_FR_InFocus

Le charmant cottage d’Amelia

27 fév

51KvLdui2OL._AC_SY400_

Traduit de l’anglais par Maryse Leynaud, 326 pages

 

Ce roman qui fait du bien, enfin il paraît, hélas ne m’a pas convaincu. Le sujet est là, mais l’histoire manque de corps, à mon humble avis.
Présentation de l’éditeur
Quand Amélia achète un cottage à rénover dans la campagne anglaise,
elle est loin de se douter que celui-ci va transformer sa vie.

Alors qu’elle s’apprête à fêter ses 30 ans, Amelia retrouve dans un tiroir une liste de souhaits qu’elle s’était promis de réaliser. Parmi ces vœux figure en bonne place :  » Vivre à la campagne, dans un cottage « …
Le quotidien d’Amelia est pourtant bien différent : elle occupe avec son mari Jack un minuscule appartement à Londres, quelques mètres carrés où elle se sent étouffer à petit feu…
Bien décidée à concrétiser son rêve, la jeune femme se lance avec enthousiasme à la recherche d’un cottage où s’installer. Limité par un budget serré, le couple opte finalement pour une vieille bâtisse pleine de charme, mais nécessitant d’être rénovée de fond en comble.
Lorsqu’elle pose ses valises dans sa nouvelle demeure, Amélia est loin de se douter de l’ampleur des travaux à mener. Elle ignore aussi combien ce déménagement va bouleverser profondément sa vie familiale et sentimentale.
De surprises en rebondissements, le cottage sera-t-il finalement prêt pour Noël ?

Une prose simple, un ton vif, des chapitres courts : le récit adopte le rythme des travaux de la rénovation du cottage, pièce par pièce, chacune réservant son lot d’événements inattendus., pour un roman surprenant et plein de rebondissements.

Pull « Ciel d’hiver à Bruxelles »

18 fév

dav  nor

Laine Drops Air, taille M/L, 8 pelotes, aiguilles n°4 et 5.

Hauteur devant: 53 cm

 

Hauteur dos: 57 cm

Longueur manche: 62 cm

Devant et dos:

Monter 2 rectangles de 102 mailles, tricoter en côtes 2/2 aig 4, 4 cm pour le devant et 8 cm pour le dos, , et point mousse sur les 3 mailles du bord

Continuer avec les aig n°5 et le motif « losange en relief »

Encolure: diviser le travail en 3 parties et faire les diminutions d’ encolure.

Manches: monter 72 mailles. 9 cm après les côtes, continuer avec les aig 5 et le motif « losange en relief » en augmentant 1 maille de chaque côté  tous les 4 rangs, terminer avec 6 rangs côtes 2/2, aig 5, sur les 96 mailles.

Relever 80 mailles sur l’encolure, tricoter 5 cm aig 5 et 2 rangs Jersey, fermer et coudre à petit points.

 

 

 

La grande maison

25 jan

51V5UxOYAFL._AC_SY400_

 

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Paule Guivarch, aux éditions Points, 408 pages

 Hiver 72, Nadia, qui à cette époque tentait d’écrire des poèmes, reçoit en dépôt un bureau sombre et cossu disposant de dix-neuf tiroirs inégaux et intrigants. D’où peut provenir un tel meuble déposé chez elle par Daniel Varsky, jeune poète chilien qui rentre au pays ? Cette chose, l’Institution, va la suivre dans ses pérégrinations, d’appartements en appartements. Pourquoi? À qui appartient-il vraiment?
Ce roman construit autour de cet objet nous révèle peu à peu des morceaux de vie, mêlant la petite à la grande Histoire, de New-York à Jérusalem en passant par Londres.
Lotte, Daniel, Nadia, Dovik, la famille Weisz sont les témoins, les relais de cette histoire construite comme ce meuble aux dix-neuf tiroirs que l’on ouvre et qui renferment des écrits inachevés.

Présentation de l’éditeur

Qui est-il ? Que pense-t-elle ? À quoi rêvent-ils ? Pourquoi ne répond-il pas ? Lotte, Dov, Yoav… ils sont bien là, mais leur mari, père ou amants ont l’impression de ne pas les connaître vraiment. Pour mieux les comprendre, il existe une clef : leurs écrits, cachés dans un bureau transmis de génération en génération. Et s’il était préférable de ne jamais découvrir l’intimité des êtres aimés ?

Née en 1974, Nicole Krauss est l’un des écrivains les plus prometteurs de la nouvelle génération des lettres américaines. Son précédent roman, L’Histoire de l’amour, a connu un véritable succès international. Elle vit à Brooklyn avec son mari, l’écrivain Jonathan Safran Foer, et leurs deux enfants.

Le portrait

19 jan

product_9782070776146_195x320

 

Aux éditions Gallimard, 320 pages

Et si La Mona Lisa, elle aussi…

Le portrait de la baronne Betty, au fil des années est déplacé d’hôtels en châteaux, en passant par les musée, Paris, New-York… Bien campée dans son tableau, la baronne écoute et commente les conversations, témoin de l’apogée et du déclin de cette dynastie.
Un bon moment de lecture!

Présentation éditeur 

Et si un tableau pouvait parler? Dire tout ce qu’il voit et tout ce qu’il entend, partout où il est accroché?

Le portrait de la baronne Betty de Rothschild, peint par Ingres en 1848, raconte, à travers ce roman surprenant, un siècle et demi des fastes et des tourments de sa famille, l’une des dynasties financières les plus légendaires et secrètes d’Europe.

12345...26

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus